VOUS ÊTES DANS : #sommaire journal

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 1463

Quand ça parle photo en atelier, je m’emballe. L’image fixe comme déclencheur de fiction, j’ai du savoir faire depuis longtemps, et de drôles d’histoires. L’enjeu, depuis quelques ans, c’est d’entrer avec mes propositions d’écriture là où l’image est accumulation massive, souvent partagée, et liée à l’outil quotidien de relation au dehors qu’est le smartphone.
Une seule question, de fait : qu’est-ce que ça change au récit, qu’est-ce que ça ouvre au récit ? Et qu’est-ce qu’on a comme base existante de récits (...)

Un déplacement muet mais considérable de nos usages web, c’est comment ce qu’il y a de profus et diffus dans nos vies, mais justement ce qui en fait le singulier, l’arbitraire, l’irréversible n’est plus séparé du bruissement général par l’ancienne hiérarchie verticale de la presse, télés et tout ça, mais par les réseaux vient dialoguer avec tant d’expériences similaires. Le réseau ne nous emprisonne pas, il nous aide à nous reconnaître dans une image que depuis bien longtemps (Montaigne ?) nous savons au plus (...)

J’en avais brièvement parlé dans mon dernier service de presse : depuis plusieurs semaines, mon ordi tombait progressivement en bottes. Rien à lui reprocher : acheté en novembre 2013, il a dû tourner en continu depuis pas loin de 15 heures par jour, en train, bateau, voiture, avions, insomnies, RER, et est allé 1 fois 3 jours en Chine, 3 fois à San Francisco et même hôtel Pacific à Venice Beach, 1 fois 4 jours à Montréal, 2 fois à Providence, reparti 7 jours au Japon, de Yokohama à Sapporo, s’est pris (...)

J’ai vécu 2 ans passionnants (commission renouvelée par moitié chaque année, mon mandat a cessé fin décembre dernier – et merci à Valentine Roulet pour l’invitation) comme président – en gros, 2 réals, 2 prods, 2 diffuseurs et 1 plumitif pour faire l’impair, mais tous à égalité de voix – de l’aide à l’innovation documentaire du CNC. C’est toujours étrange, quand on n’a pas de quoi réparer son chauffe-eau en rade (c’est fait, merci), d’avoir voix au chapitre pour distribution de pas loin de 3 millions d’euros (...)

CECI EST UN BILLET D’HUMEUR on l’apprend à l’instant : le Seuil vendu à un conglomérat de boîtes de BD (en gros, Astérix et Famille Chrétienne) – et toi ces 8 ans tu y as publié 3 livres plus qu’importants pour toi, qui sont ta peau et ton sang CECI EST UN BILLET DE DÉTRESSE plus 7 trads Lovecraft en poche (vendues 6€ et moi 4% dessus) mais comme Points est rentable apparemment c’est pas compris dans la brocante et c’est pour ça qu’il y a 6 mois ils avaient foutu tout le monde dehors et remplacé CECI (...)

« Toute reproduction partielle ou totale à usage collectif de la présente publication est strictement interdite sans autorisation expresse de l’éditeur. Il est rappelé à cet égard que l’usage abusif et collectif de la photocopie met en danger l’équilibre économique des circuits du livre. »
Me voici donc entré dans l’illégalité, et même que je fais exprès. Je mets en danger l’équilibre économique des circuits du livre. Remarque, nous, les auteurs, longtemps qu’on est en court-circuit.
Alors que reproduis-je ? (...)

Note du lundi 21 août : si j’assume complètement la forme pamphlet de ce billet, le malaise provoqué par la page Wikipedia qui en a provoqué l’écriture, est bien réel.
Je remercie toutes celles et ceux qui ont contribué à passionnante discussion sur Facebook, s’y reporter pour échange.
Je ne peux pas me débarrasser, de tout l’après-midi, du malaise à la découverte de cette page glorieuse de Wikipedia, actualisée au jour le jour à peine les faits gossièrement sus, et intitulée sobrement « liste d’attaques (...)