0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1250

journal | être d’un pays
17 avril 2014 -

Est-ce qu’on est d’un pays, ou bien plutôt : a-t-on besoin d’être d’un pays ? Quand je vais là-bas, je reconnais l’air, la lumière. Ici, si je vois une glycine, c’est la glycine de la maison d’enfance qui revient. Pourtant, je n’y étais pas allé depuis 10 ans, et il y a 10 ans que j’y étais allé et avais fait ces quelques photos. C’est une habitation plutôt intérieure : le présent n’a pas sauvé ce qu’on garde au-dedans, et les gens sont morts (ou ne se souviennent plus, ce qui est presque pire). Ça me revenait (...)


journal | de si le temps est un critère en photographie numérique
14 avril 2014 -

Dans l’enseignement creative writing, ce qui représente le plus fréquent et le plus lourd à déplacer, c’est : comment retravailler un texte, où trouver les points d’appui pour continuer, reprendre, corriger, développer. Globalement, je sais faire et ça me plaît d’apprendre à le faire faire. Mais pour la photo, inversion des positions. Tu discutes avec Untel, tu poses discrètement une petite question sur son usage de Lightroom, et il te dit : — Quelquefois tu fais ça juste en une demi-heure, d’autres fois (...)


journal | exacte limite de la ville
12 avril 2014 -

C’est le hasard qui m’a fait marcher à pied le long de cette route jeudi matin, jusqu’au grand rond-point repéré par un Mc’Do où je pouvais, m’avait-on dit, attraper le bus 45 pour retour à Cergy Préfecture en suivant « l’axe majeur ». Tout d’un coup, avec à gauche la vieille distillerie photographiée la veille au soir tombé, cette impression de léger surplomb, avec les bandes horizontales de la route puis verticales du champ labouré, et, jusque tout à l’horizon l’étagement de l’Île-de-France jusqu’à Paris, (...)


journal | de si Internet prend du temps
10 avril 2014 -

C’est la remarque qu’on entend le plus souvent : – Ah non je n’aurais pas le temps, ou bien : – Mais où vous prenez le temps ? Mais si on conçoit le web comme espace naturel de respiration pour le langage, là où on le fixe pour soi-même ou bien qu’on l’adresse aux autres, qu’est-ce qui change au temps ? Munch et Strindberg, parce qu’à Berlin ils se retrouvaient tous les soirs devant des bières, ou pareil Beckett et Bram Van Velde, sont-ils moins artistes pour autant ? Ah oui, mais ils buvaient de la bière, (...)


journal | rue Balzac (et roupie de sansonnet)
8 avril 2014 -

Qu’a fait le pauvre Balzac pour mériter qu’on le traite comme ça ? Il devrait y avoir un comité citoyen des redresseurs de torts balzaciens. On serait armés, des gros sacs de livres pointus, on serait capables de les lancer en pleine tête de tous ceux-là. Ceux qui intitulent Académie Balzac un infâme et ringard projet démagogue de loft story de la sous-écriture, la collection Bouquins et le groupe Editis à qui ça appartient, qui trafiquent des milliards avec nos factures téléphoniques mais refusent de (...)


journal | midis turcs et valet de personne
6 avril 2014 -

Il s’en passe des choses dans ta tête au sous-sol du turc de la dalle de Cergy le jeudi midi devant ton assiette à 6 euros mais y a le sourire compris quand ils t’apportent le café après, et la télé qui continue impavidement de passer ces musiques de rap avec iconographie réglée. Tu refais tes calculs, la paye à 1600 balles structurellement incompatible avec les 2 jours de full time plus frais mais les 2 jours pleins qu’il faut rajouter en préparation et suivie, les petits bouts de commande qu’on est (...)


journal | les deux chemins de la vie
3 avril 2014 -

L’étage change selon les semaines (principalement, le troisième ou le quatrième) et je suis plutôt sensible à la distance arbitraire qui en résulte de la borne wifi. C’est rare que l’algorithme vous affecte la même chambre, mais elles sont chacune identique (seule change la symétrie gauche droite). Ce qui ne change pas, c’est les deux chemins pour reprendre la route du dehors : selon la porte d’acier qui s’ouvre, sans que vous puissiez rien prévoir, votre chemin ira par ici, ira par là. Dans la réalité (...)


journal | planté droit comme une lame
1er avril 2014 -

« Bâtiments plantés droits comme des lames dans la terre », je suis sûr d’avoir lu ça dans Rilke autrefois, dans le Malte ou le livre de la pauvreté et de la mort mais plusieurs fois que je cherche ces dernières semaines, y compris pour la trad anglaise du texte sur Philippe Cognée, et sans jamais réussir à retrouver. Rarement eu autant cette sensation qu’à ce bâtiment en triangle sans fenêtre, en plein Chicago downtown et qui sert de prison. Les fenêtres il y en a, mais trop étroites pour qu’un corps y (...)


journal | livres au poids et uculture de masse
30 mars 2014 -

Qu’est-ce qu’on s’était réjoui, il y a 6 ans (mon premier Sony PRS-505, acheté à New York en juillet 2008) de l’apparition d’objets à lire, légers et susceptibles d’emporter avec eux une bibliothèque. Qu’est-ce qu’on a rouspété aussi, à constater le tir de barrage des éditeurs français, empochant l’argent public pour numériser leur fonds mais se gardant de le commercialiser ou alors plus cher que le poche. Ça a été tout de même une phase formidable de découverte : en fait, sans le savoir, peut-être étions-nous (...)


journal | le monde vu par Internet
29 mars 2014 -

Cette confiance dans le blog comme travail principal n’est pas si facile à assumer : on s’est mis à côté des circuits principaux, parfois ils vous le font durement sentir, et pourtant ce sentiment que c’est là que ça se passe, là que ça s’invente. Malgré la fragilité : par exemple revenir à des pages ou des images rédigées ici il y a seulement 5 ou 6 ans, et se dire que bien sûr on les ferait autrement, qu’il y aurait plus d’images et mieux faites, que les billets se seraient succédé plus serré. Puis (...)