voyage en France du centre

Koichi Kurita explore le département du Cher


Il y avait le voyage de Stevenson dans les Cévennes, maintenant, dans la France moderne, des autoroutes, des zones commerciales, du pays rural déserté, suivez au jour le jour un artiste japonais qui, pendant trois mois, explore les chemins de ce département, celui du Grand Meaulnes, le Cher.

Le travail plastique de Koichi Kurita est une merveille d’abstraction et de découverte. Mais, chaque jour, ce sont aussi des photographies numériques. Qu’est-ce que va voir, et donc photographier, un plasticien japonais en séjour pour trois mois dans le Cher ?

La réponse dans son site : ce panneau stop, cet intérieur d’église, un grêlon au soir de l’orage (j’ai subi le même orage, je n’ai pas su fixer le grêlon)... Jusqu’au premier août, le flux rss du blog Koichi Kurita dans mon netvibes.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 30 mai 2009
merci aux 1914 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page