unending stories #372

« Cette connaissance des fréquences corporelles fines...


précédente _ règle du jeu _ suivante

Cette connaissance des fréquences corporelles fines permettait à chacun, sans cesser ses activités ni sa participation aux tâches de la ville, cette sorte de ralenti intérieur, jamais souffrante, voire même légèrement euphorisante, qui donnait à la communauté sa respiration. Lorsque le monde ne vous convenait pas, une sorte d’annulation intérieure. Mais si rien ne changeait, et seulement e ralenti vaguement euphorisant, que perdions-nous de nos colères, de notre passion à pousser ou briser les ressorts du monde ? On les reconnaissait bien, partout, parmi nous, celles et ceux qui déjà savaient convoquer et utiliser cette façon de jouer avec leurs fréquences corporelles fines, et comment cela facilitait la vie dans la rugosité du monde.

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 25 juillet 2017
merci aux 262 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page