H.P. Lovecraft | L’ombre sous Innsmouth, §234

un récit essentiel de H.P. Lovecraft, en présentation bilingue


présentation et début _ précédent _ fin

So far I have not shot myself as my uncle Douglas did. I bought an automatic and almost took the step, but certain dreams deterred me. The tense extremes of horror are lessening, and I feel queerly drawn toward the unknown sea-deeps instead of fearing them. I hear and do strange things in sleep, and awake with a kind of exaltation instead of terror. I do not believe I need to wait for the full change as most have waited. If I did, my father would probably shut me up in a sanitarium as my poor little cousin is shut up. Stupendous and unheard-of splendours await me below, and I shall seek them soon. Iä-R’lyeh ! Cthulhu fhtagn ! Iä ! Iä ! No, I shall not shoot myself — I cannot be made to shoot myself !


Pour l’instant je ne me suis pas tué moi-même, comme l’a fait mon oncle Douglas. J’ai acheté un automatique, et presque accompli le pas, mais certains rêves m’en détournent. Les extrêmes les plus denses de l’horreur s’amoindrissent, et je me sens étrangement attiré vers les profondeurs inconnues de la mer au lieu de les redouter. J’entends et je fais de si étranges choses dans mon sommeil, et m’éveille dans une sorte d’exaltation plutôt que de terreur. Je ne crois pas avoir besoin d’attendre que le changement s’accomplisse totalement, comme la plupart l’ont attendu. Si je le fais, mon père probablement m’enfermera dans un sanatorium comme celui où est déjà enfermé mon pauvre petit cousin. Tant de splendeurs prodigieuses et inouïes m’attendent au-dessous, et bientôt j’irai à leur rencontre. Iä-R’lyeh ! Cthulhu fhtagn ! Iä ! Iä ! Non, je ne suis pas destiné à me tuer – non, je ne me tuerai pas !

 

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er janvier 2018
merci aux 319 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page