#21 FAIRE BOUGER LES CHOSES


Au supermarché remplir son caddie, attraper quelques plats cuisinés, rafler deux packs de yaourts aux fruits, du thon en conserve, du chocolat noir à 70%, rajouter des fruits secs, des clémentines, dehors voir les gens pressés, les observer, ralentir leurs pas, retourner leurs parapluies, croiser le regard vide de la femme qui fait la manche, lui parler, poser devant elle son sac de courses, remettre le son, rendre aux choses le goût qu’elles ont, oublier tous les détails à la con, bifurquer, modifier, renifler l’air, remonter le temps, superposer les dessus, mettre tout sens dessus dessous, tendre des passerelles, ne plus dire « ça va aller! ça se résume à ça! faire bouger, se bouger… ». Ouvrir la fenêtre, il n’y a pas d’air, l’ouvrir encore plus grand. 

A propos de Monique Renaudeau

Entre lecture et écriture, amoureuse de la mer et des mots, ceux qui surgissent ou qui reviennent, ceux qui s’enchaînent et qui deviennent phrases, des marées de mots.

Laisser un commentaire