Les pays qui n’existent pas

« Il est des femmes qui naissent dans des pays qui n’existent pas. Langue absente, images défaillantes. » Le trou de la serrure, Branko Radicevic. A la descente du train, elle marche tête baissée pour longer le quai. Elle évite les fenêtres. Continuer la lecture Les pays qui n’existent pas

L#4- Mon arbre à lectures

Le tronc serait constitué d’un seul livre, un livre déclencheur qui n’aurait cessé de circuler ensuite dans toutes les branches constituées d’autres ouvrages marquants. Retour en arrière : j’ai huit ans, peu de livres dans la maison. Un d’entre eux attire Continuer la lecture L#4- Mon arbre à lectures

#L5 |Beauté, béton, libre et puissant caméléon

l’œuvre de la beauté #L3 L’eau saisit tes mains. La fraîcheur s’en empare, un instant les sépare de ton corps et les plonge dans l’univers. L’eau se saisit de la lumière qu’elle appose sur tes mains en écailles d’or. Tes Continuer la lecture #L5 |Beauté, béton, libre et puissant caméléon

#P5 La peau comme seul rempart à la dilution

Je m’engouffre lente et ment. Je… le gouffre à mes pieds Faut-il donc toujours penser avec un corps, que le gouffre soit aux pieds et non à l’oreille ? L’œil abonde. Je m’engouffre, la trappe s’ouvre en dedans sur le vide, Continuer la lecture #P5 La peau comme seul rempart à la dilution

MA PETITE EVA

« Ma petite Eva, que vous êtes gentille d’avoir si bien fait briller l’argenterie. – Je ne suis pas spécialement petite, ni à vous d’ailleurs. – Mais qu’est-ce qu’il vous prend , ma petite Eva ? » Eva aurait tant aimé répondre ainsi. Continuer la lecture MA PETITE EVA

#L5 | Rien que les heures

La journée d’une adolescente dans un flux de pensées et de sensations. S’échapper quelques heures du purgatoire familial et partir se dépenser à grandes foulées. La jeune fille marche dans la pénombre de l’appartement. Impatiente et concentrée, pensive, elle arpente Continuer la lecture #L5 | Rien que les heures