A propos de JLuc Chovelon

Prof pendant une dizaine d'années, journaliste durant près de vingt ans, auteur d'une paire de livres, essais plutôt que romans. En pleine évolution vers un autre type d'écritures. Cheminement personnel, divagations exploratives, explorations divaguantes à l'ombre du triptyque humour-poésie-fantastique. Dans le désordre.

carnets individuels | Jean-Luc Chovelon

#30 Lila a douze ans et a failli être enlevée par un automobiliste conduisant un break gris immatriculé en Italie alors qu’elle rentrait du collège mercredi vers midi à Sospel dans les Alpes-Maritimes. Julie a vingt-cinq ans et a failli ne jamais voir le jour à cause d’un médecin accoucheur victime d’une crise d’épilepsie au volant de son coupé sport Continuer la lecturecarnets individuels | Jean-Luc Chovelon

#carnets #prologue | les carnets d’avant le carnet

Pas eu de carnets. Pas vraiment. Des carnets d’ébauches de projets, deux ou trois pages remplies tout au plus. Des débuts d’histoires commencées avec fièvre et passion auxquels succède un très long silence de pages blanches. Pas exactement un silence, une pause plutôt. Une pause définitive. Et pourtant, des carnets, j’en ai plein le tiroir de mon bureau. Qui n’est Continuer la lecture#carnets #prologue | les carnets d’avant le carnet

#photofictions #09 | autofiction

ça n’a aucun sens | un module de manège fiché sur un pilier en béton | une sorte de petit bateau | un mini jet pour enfants de riches | ou un vaisseau spatial avec une seule place | ça n’a aucun sens | un engin improbable suspendu en l’air à trois mètres du sol | en bordure d’un champ de blé coupé Continuer la lecture#photofictions #09 | autofiction

#photofictions #09 | Le voyage de l’écrivain 

Il m’a dit de regarder la terre autrement. Il m’a dit de la regarder d’ailleurs. Alors j’ai pris la pièce où je vivais, mon bureau, ma chaise en bois, des stylos, des crayons, des feuilles blanches de papier et nous sommes partis. Moi et tout ce qui vivait autour de moi, ce que je gardais à portée de mains, quelques Continuer la lecture#photofictions #09 | Le voyage de l’écrivain 

#photofictions #08 | les mots manquants

protocole : prendre des photos mentales d’écritures urbaines et les développer en révélant non pas le négatif chromatique mais le négatif vocabulaire où apparaissent les lettres, et parfois les mots manquants sur l’image. Du produit de cette aberration lexicale, mélanger les lettres et recomposer les mots pour raconter l’histoire cachée, l’histoire manquante. Une histoire en négatif. collecte :La façade d’un Continuer la lecture#photofictions #08 | les mots manquants

#photofictions #07 | quatorze juillet

Entends-tu la fanfare militaire qui cadence le pas des soldats en défilé ? Sens-tu l’évaporation de la fierté nationale envahir l’atmosphère ? Vois-tu les regards dirigés vers la ligne de front ?  Quatorze juillet, culture de la fierté nationale. Une musique pour amidonner les tripes, une chorégraphie primaire sur un rythme binaire. Une-deux-une-deux. Garde-à-vous, les poils se redressent et se Continuer la lecture#photofictions #07 | quatorze juillet

#photofictions #06 | cinq sens

Une photo carrée prise à hauteur de nez où l’on distingue un camion poubelle avaler le contenu des bacs noirs que des hommes au teint gris et au torse fluo chargent et déchargent en libérant la puanteur de la surabondance et derrière un feu tout juste passé au vert libérant les voitures qui s’évadent dans des nuages de fumée grise Continuer la lecture#photofictions #06 | cinq sens

#photofictions #05 | décor en fragments de bibliothèque

Vous venez souvent ici ?  Oh oui, le plus souvent possible. Je vais même vous dire mieux, je crois que je n’en pars jamais. Expliquez-moi ça ! Je n’en pars jamais parce qu’à chaque instant, j’y feuillette un ouvrage. Pour y trouver une réponse ou autre chose. Du repos, du confort, de la détente. Autre chose, quoi ! Mais si Continuer la lecture#photofictions #05 | décor en fragments de bibliothèque

#photofictions #04 | attentes

Brassaï Je regarde et j’attends. Sans bouger, j’épie, j’observe, je détaille. Je capte du regard une énergie qui coule dans mes veines, qui gonfle mes poumons, qui nourrit chaque muscle de mes mains qui deviennent des poings, de mes bras encore croisés qui deviennent des lances, de mes épaules puissantes qui se changent en armure, de mon regard prêt à Continuer la lecture#photofictions #04 | attentes

#photofictions #03 | lire dans le flou

sur le fond, des détails du quotidien | intérieur | au bas de la photographie, dans la partie gauche, une table basse jonchée d’objets, un cendrier dans lequel on devine des bouts de mégots jaunes, une photo représentant un homme bien habillé au sourire forcé, une cuillère dans un pot de yaourt vide renversé, un magazine ouvert, un stylo bille, un Continuer la lecture#photofictions #03 | lire dans le flou