A propos de Lisa DIEZ

Chercheuse polyvalente, sorte d'artiste tout-terrain. Passages par la peinture, la scène, le documentaire, la médiation artistique, la performance en espace public… et l’écriture, soutien fidèle de ces nombreuses traversées. Deux sites : www.soinartistique.fr et www.atelierdiez.com

# été 2023 #01bis  | Le soleil inonde la place de la Bastille

et c’est peut-être la seule raison qui explique ta présence à cette terrasse où tu commandes un café allongé vide de question d’urgence d’échéance tu as presque vingt ans tu sors le cahier de ton sac et tu écris tu écris sans savoir pourquoi tu écris sans savoir ce que tu vas écrire tu écris pour rien tu écris comme Continuer la lecture# été 2023 #01bis  | Le soleil inonde la place de la Bastille

#été2023 #01 | Grand calme

Tu voudrais écrire assise à un bureau presque vide tu voudrais sentir l’odeur du bois brut sentir la brise sentir le rideau frémir l’étoffe légère qui se soulève et laisse entrevoir la Méditerranée tu voudrais écrire dans cette ambiance de mauvais téléfilm où un auteur frénétique cherche l’inspiration et la trouve dans un grand calme au coeur d’un décors sublime Continuer la lecture#été2023 #01 | Grand calme

#été2023 #00 | Rencontre

Il a toujours été là, dans la bibliothèque de ma mère, rescapé de ses années de lycéenne. Un classique, couverture kaki sur laquelle on peut toquer. Tout près, aussi rigides, Le Spleen de Paris, Rousseau, Tolstoi, assis dans la rangée du fond, à me regarder grandir. Le titre me frappe à chaque fois, me frappe vraiment. Maintenant on se tourne Continuer la lecture#été2023 #00 | Rencontre

#voyages #06 | collage

C’est une tour ronde. Une tour ronde plantée dans la mer agitée. Une tour ronde plantée dans la mer agitée qui semble attendre. Elle rêve. Puisqu’elle rêve elle doit y entrer. À chaque étage l’accueille une poignée de femmes d’une autre époque. Quelque part, une table massive en bois brut. Elle s’assoit. Les unes après les autres elles s’assoient en Continuer la lecture#voyages #06 | collage

#voyages #05 | Quelques points presque solides

Quelques points presque solides Pourquoi lorsque je dis « je suis allée en Iran » j’ai du mal à me croire? Téhéran, Tabriz, Yazd, Ispahan, Shiraz ; c’était pourtant là que tu étais avec moi. Sur la carte les villes sont des points qui ne bougent jamais, dans la mémoire les distances fondent, les lieux déteignent. Un soukPassé la frontière tee-shirt sur Continuer la lecture#voyages #05 | Quelques points presque solides

carnets individuels | LD

Jour 1 – pas pu choisirle vent a transporté ce balcon sur celui du voisin | il plisse les yeux devant la file d’attente | seul un conseiller gaz peut récupérer la bonbonne | le serveur apprécie qu’on l’appelle jeune homme | un corps osseux | ils connaissent la recette de la meilleure bouillabaisse | les yeux bleus du coach Continuer la lecturecarnets individuels | LD

#carnets #prologue | le poids des carnets

J’ai six ans, le père m’offre un carnet rouge à couverture rigide et petits carreaux bleus qu’un élastique tient fermé. Les pages sont douces et fines, l’odeur et les lignes me donnent envie d’écrire, je suis entrain d’apprendre. Voilà à quoi sert l’écriture, remplir des pages vierges. J’y consigne ce que je mange, en détail. Je remplis mon ventre pour Continuer la lecture#carnets #prologue | le poids des carnets

#photofictions #09 | suite de l’enregistrement n°452

…Je sais pas si ce détail a de l’importance mais elle s’est longtemps levée tard le soir pour espionner les parents elle était persuadée que les adultes portaient des masques et qu’en dessous des masques il y avait des faces molles gluantes verdâtres avec des dents de requin et beaucoup de bave ils étaient malins portaient leurs masques quand on Continuer la lecture#photofictions #09 | suite de l’enregistrement n°452

#photofictions #05 | décors Catalans (chantier)

(…)Elle tenait plusieurs journaux à la fois: un cahier jaune poussin format A5, un fichier intitulé « MOI », un fichier intitulé « écriture », un autre intitulé « pensées désordre » sur l’application Evernote, un autre intitulé « VRAC à ranger » sur l’application Notes (les deux applications étaient synchrones dans son ordinateur et dans son téléphone), un cahier dédié à ses rêves, un autre aux listes Continuer la lecture#photofictions #05 | décors Catalans (chantier)

#photofictions #04 | qui se dérobe

Le téléphone stationne aux pieds du miroir en mode caméra inversée. Le téléphone et le miroir renvoient l’image de l’homme nu qui se regarde dans le téléphone qui a été réglé par l’homme, qui le mitraille alors qu’il contracte ses biceps, caresse ses bras, leurs tatouages symétriques à droite, à gauche. L’homme aime le bruit de la promenade de ses Continuer la lecture#photofictions #04 | qui se dérobe