< Tiers Livre, le journal images : 2021.03.06 | éloge des Déménageurs Bretons

2021.03.06 | éloge des Déménageurs Bretons

précédent _ suivant

De nouveau la peine que plusieurs semaines sans nourrir ce journal ouvert en 2015 : oui, mais combien de déplacements depuis 2 mois, la vie devant écran, l’écriture dans la thurne. Ou l’autre dilemme : oui tu pars, ton appareil tu le positionnes en photo ou en vidéo ? Après tout, la vidéo sur la première carte SD, la photo sur la deuxième. Sauf que ça reste l’un ou l’autre, parce que mentalement c’est deux univers. Alors janvier à la Muse avec Kasper Toeplitz, c’était déjà il y a 2 mois pleins, ou 2 mois exactement, et cette fois-là le choix ç’avait été vidéo. Et pas envie de lâcher, non plus, trop à apprendre. Sauf que besoin prendre tellement plus de temps etc (c’est pas forcément vrai mais c’est mon cas). Et puis, ce qui manque c’est l’image. Une rigueur ? Une paix ? Un assemblage ? L’idée aussi que cette relation à la présence des choses, si on la construit dans l’image fixe, on saura la reconstruire avec la vidéo et que l’inverse n’est pas vrai. Mais de ça aussi, si peu sûr. En tout cas, pas possible de ne pas se recoller au journal. Et même, quitte à quelques flash-backs, c’est toujours par série que ça te vient : tu es ici, en ce point précis du monde, gros comme un timbre-poste, et ce sera ici parmi toutes les autres. Alors « éloge des Déménageurs Bretons » ? Oui, pour avoir depuis si longtemps croisé ces camions sur les routes. Et reprendre : ce n’est pas seulement une collection ou un album, ici, plutôt les questions qu’on lui pose, à l’image. Ou alors parce que j’aime bien passer du temps sur LightRoom, ça calme ?

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 6 mars 2021
merci aux 124 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page