New York, il pleuvait des livres ce jour-là

n’hésitez jamais à faire déménager votre bibliothèque par Clancy-Cullen bookmove.com


On dit qu’à New York le livre va mal parce que trop de gens lisent sur supports numériques, qu’on voit trop de Kindle dans le métro, d’iPad Mini dans les cafés.

C’est oublier ce vieux phénomène si typique de cette ville : il pleut des livres, et quand il a plu des livres on les ramasse et on les distribue.

Ainsi, chez les gens, dans les bibliothèques, les écoles même, vous trouverez toujours des livres en abondance, ils viennent de la pluie, le camion Clancy-Cullen bookmove.com passe, les ramasse et les redistribue.

A-t-on jamais vu pleuvoir des Kindle et des iPad ?

J’aime l’idée d’une bibliothèque née de la pluie des livres, j’aime l’idée que les livres chez moi soient venus ainsi, sans qu’on sache la provenance, et que notre vie de lecteur n’ait finalement été que se baisser devant soi et prendre le livre de hasard.

Et que cela n’empêche pas que parfois ce soit celui qui vous sauve.

 


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 15 mai 2013
merci aux 881 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page