< Tiers Livre, le journal images : de ce qui est réel ou pas

de ce qui est réel ou pas

Habiter ton site est une défense. La frontière avec le monde dehors tremble : tu ajoutes un article, tu bâtis tes cloisons d’images. Dehors, il y a pluie et vent : ce monde-là te manque, pulsion soudaine de rejoindre les villes de vent, les carrefours à ne pas tenir debout où se croisent les avenues dans Montréal, cette pointe devant la mer en bout de Bretagne, et les villes dont tu sais toute une litanie de noms. Au lieu de ça, tu sais les comptes, les tâches, et ce qu’il faudra tenir de parole. Ce qui me pèse le plus dans ce monde, et qu’enlève ce matin la tempête, c’est l’obligation de parole. Alors paradoxalement tu supportes très bien les attentes, les bancs, les salles de transit, les heures confinées dans le train. Si tremble le monde au dehors, alors se clôt la cloison tienne. Des histoires seraient là, parfois, fragiles : tu as appris le nécessaire ralenti où les accueillir, bribe à bribe.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 24 septembre 2012
merci aux 672 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page