< Tiers Livre, le journal images : souvenir des temps non confinés | Peribonka, 5 février 2010

souvenir des temps non confinés | Peribonka, 5 février 2010

précédent _ suivant

La vie trop brève du français Louis Hémon, écrasé par un train de marchandise dans l’Ontario à 32 ans, l’oeuvre trop brève de l’auteur de Maria Chapdelaine, livre lu vers la fin de l’école primaire, relu plusieurs fois, j’en ai parlé ici sur le site, et j’avais déjà installé sur ce journal cette visite qu’on comptait lui faire, au musée Maria Chapdelaine, sauf que le maire, seul en sa mairie ce jour-là, nous répondit gentiment que « la personne qui s’en occupait était absente ». Les 4 heures de route pour rejoindre le bout du lac Saint-Jean via Alma, le retour via Dolbeau-Mistassimi, c’est donc tout ce qu’on en aurait vu. Ce sont les mêmes photos, juste que je repense toujours à cette mort de Louis Hémon.

 

 


LES MOTS-CLÉS :
François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 16 novembre 2020
merci aux 137 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page