2008.09.27 | comment à Bastille j’ai été libraire 12 minutes


Ajout du soir : curiosité d’assister en direct à la naissance du blog wordpress de la librairie Pensées Classées, le 1er billet !

Commençons par la fin : il est 22h10, tout le monde est parti, mon train est à Austerlitz 22h53 : on a le temps dit le libraire et il part dans la nuit pour rapporter du restau d’à-côté, douze minutes plus tard, trois magnifiques assiettes escalope milanaise avec accompagnement aubergines, on dresse la table dans le milieu de la librairie, et on mange là, j’aurai mon train.

J’ai donc été, pendant 12 minutes exactement, libraire avec en face de ma vitrine l’Opéra Bastille, l’énorme circulation parisienne d’un vendredi soir autour de la colonne, et même le départ de la rando roller.

Que je n’aie vendu que 2 livres dans ces 12 minutes (très beau petit texte sur visite à l’atelier d’Edward Munch en 1927 chez Allia et un livre du toulousain Serge Pey au Castor Astral) et que je me les sois vendus à moi-même, n’est absolument pas significatif du commerce nocturne de la librairie à Paris.

Reste qu’il y a 2 catégories de librairies en France, en gros : celles où on va chercher un livre et généralement on ne le trouve pas, celles où on aime retourner par plaisir et on tombe toujours sur un bouquin imprévu qui tout d’un coup vous semble indispensable.

L’adresse c’est 4 rue Jacques-Cœur, en fait ça donne directement sur la place de la Bastille, à l’angle du boulevard Henri IV, là où vous voyez les présentoirs de carte postale. La prochaine fois que vous passez à Bastille, faites l’effort, sortez angle Bourdon Henri IV, saluez Bouvard et Pécuchet au passage (Il faisait 32° et le boulevard Bourdon était désert etc…), ou sortez du métro et redescendez 10 minutes plus tard, il y a juste à traverser la rue depuis la sortie boulevard Henri IV, mais entrez dans Pensées Classées, qui dé-conjugue le fameux titre de Perec, ce n’est pas par hasard.

Dans la librairie, un beau comptoir en faux marbre pour rappeler qu’elle a été boulangerie-pâtisserie avant de proposer des livres.

François Morice n’est pas le seul de sa profession à travailler en solo, cinq jours par semaine, de 9h du matin à 9h du soir. Ça vous laisse de la marge pour vos horaires. Mais passez, il y a de quoi fouiller.

François Morice a fait ses armes à Ombres Blanches de Toulouse, est passé par le Virgin, puis par une librairie de quartier dans le 19ème, sa librairie existe depuis 6 mois, il n’a même pas commencé à se verser salaire : juste le plaisir des bouquins, leur diversité, leur curiosité. Un cynique dirait : allez-y tant que des comme lui il en existe encore.

Et donc ma première prestation en librairie pour Led Zeppelin. Dans le fond tout en longueur de la librairie, on a mis une quinzaine de chaises, et les autres resteront debout. Mais j’ai droit à un vidéo-projo emprunté, une mixette et des enceintes. Je peux raccorder mon Mac et mon micro, et on fera même une captation pour France 3 Centre (merci Xavier Naizet et son équipe).

Je me risque avec la Sony en main, iTunes et mes extraits vidéo à main gauche. Sur le coin gauche en bas de l’image projetée, la clé des toilettes dans la cour.

Eh bien on ne pouvait plus rentrer. Après, avec le pot choisi par le caviste d’en face, je demande aux gens d’où ils viennent, comment ils connaissent la librairie : des voisins, des étudiants, des gens « je suis passé une fois, et depuis je reviens ».

Et bien sûr la confrérie blogueuse. Sur les photos, à vous de les reconnaître mais on vous donne au moins les liens pour partir à leur rencontre : Isabelle Aveline de zazieweb, Gilda de Traces & trajets, Sébastien Rongier et Sereine Berlottier (plus Iris, c’est un indice) de remue.net, Olivier Guéry qui n’est plus Dans le noir, Arnaud Maïsetti de Contretemps, Alain Pierrot d’apsed, Anne-Marie Emery d’AME et rares passages à Paris de Benoît Vincent de Ambo(i)lati plus Bernard Guégan-Briaud hors sa chambre 315.

Et passer par Face Book pour être tenu au courant des prochaines initiatives de Pensées Classées.

Pensées Classées, repas en librairie
Ma librairie de nuit, aux commandes pendant 12 minutes
Pensées Classées, libraire en réglage vidéo
Pensées Classées, blogueurs : Sébastien Rongier, Isabelle Aveline, Alain Pierrot, , Bernard Guégan-Briaud, Arnaud Maïsetti
blogueurs : Olivier Guéry, Benoît Vincent, Gilda, et l’invitant : François Morice, sur perspective opéra Bastille


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 septembre 2008
merci aux 3937 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page