Aarhus la pluie la pluie la pluie

balade portuaire à Aarhus au Danemark


une autre page images, au hasard (depuis 2005) :
exit to Brooklyn (last)

Non pas que je la craigne, la pluie des ports en octobre, ni la tombée de nuit sous les quais où on décharge, mais après la journée en fac, c’est juste là, dans cette tombée brute des jours du nord, la nuit qui se fait à 17 heures, que je me retrouve à déboucher sur le port, là où la Baltique se transforme en mer du Nord, de l’autre côté de l’eau noire. Mais la pluie la pluie la pluie parce qu’ à l’université d’Aarhus, c’est de théâtre que Steen Bille Jorgensen, l’hôte, nous fait parler, avant moi ils ont invité mes amis Darley et Durif, et c’est le dernier syntagme tout au bout de la longue phrase unique de La nuit juste avant les forêts. Avant retour au Cabinn’ Hotel, encore presque une affaire de cargo, mais wifi libre dans le hall, quarante minutes après retour... Sinon, c’est bizarre, cette ville sans rideaux : toutes les fenêtres rectangulaires donnent sur des bureaux où des gens de dos travaillent sur des ordinateurs, j’ai photographié au moins quarante fenêtres avec des gens travaillant à l’ordinateur, dans les rues ce matin pour aller à la fac (sous la pluie), en traversant l’hôpital universitaire que j’avais confondu avec la fac (sous la pluie), ou même là juste en face ma chambre d’hôtel...



haut de page ou accueil du site
écrit ou proposé par François Bon _ licence Creative Commons BY-NC-SA (pas de © )
1ère mise en ligne et dernière modification le 24 octobre 2006
merci aux 1126 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page