2010.01.05 | Québec, Gandhi sur neige


Étrange au Québec le rapport aux bronzes : ils en plantent un peu partout, sans bousculer cependant les conventions. Jacques Cartier en redingote 1860, l’important c’est d’y croire. Un Jésuite à l’entrée de la fac, avec de vraies lunettes (juste la monture, les verres en bronze ça l’aurait un peu trop maffiosé) – ça me rassure chaque fois que j’entre. Avec la neige, les assis ça leur fait les pieds dans une chaufferette blanche. Et ceux qui n’ont pas la hauteur de vue, comme Churchill et Roosevelt, le menton qui trempe. Quant à Gandhi poitrine nue, il avait choisi sa tenue, non ?

Jacques Cartier en redingote 1860
Roosevelt et Churchill, menton qui trempe
de l’art de se réchauffer les pieds en hiver
solitude de Gandhi

 



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 5 janvier 2010
merci aux 384 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page