< Tiers Livre, le journal images : 2010.07.29 | le renard cloué, la mort qui signe

2010.07.29 | le renard cloué, la mort qui signe

Retour dans la vieille France mystique et obscurantiste, et ses signes paysans. Animaux cloués sur les portes, on a vu. Renard empaillé sur boîte aux lettres, avec guirlande au derrière, je n’avais pas vu. Il a dû passer quelques hivers : la fourrure est mitée, plaquée, il y a des trous. On voit les dents, il y a les yeux de verre. C’est agressif, mais pour qui : pour celui qui passe, ou supposer qu’un congénère renard passerait et verrait ? Ici, il n’y a même plus de poules, les renards doivent se nourrir loin. J’aime, l’hiver, la finesse de ces bêtes, pas si farouches – on l’entend dans le Roman de Renart. Il se passe quoi dans nos têtes françaises, pour poser le renard empaillé sur sa propre boîte aux lettres : la mort pour qui, la mort à qui ? (photos iPhone, c’est pas terrible mais bon)


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 29 juillet 2010
merci aux 1052 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page