outils du roman #20 | les yeux fermés

cycle été 2020, outils du roman



 image haut de page : Jean Hélion.
 retour au sommaire général du cycle « outils du roman »
 retour au sommaire général de l’atelier hebdo & permanent

 

#20. les yeux fermés


Résumé de la consigne :

 une consigne pour l’au-revoir, une consigne pour maintenir, dans un chemin d’approche qui ne cesserait plus, marcher pour faire apparaître, le livre devine ou rêvé, ou le livre possible...

 une base d’exercice classique qu’on détourne : fermer les yeux pour démultuplier l’univers sensoriel qu’on va écrire...

 1, on la prend très au sérieux : les yeux fermés, on reconstruit les perceptions visuelles de l’intérieur, formes, couleurs, détails, et on pousse jusqu’à la saturation –– puis on complète par l’exploration des autres domaines sensitifs, l’ouïe, l’olfactif, le toucher...

 2, mais justement, on détourne : là où on est parti marcher, et où on démultiplie ces perceptions sensibles, c’est dans l’intérieur de ce livre possible, que bâtissent les 19 propositions d’écriture précédentes...

 une référence au peintre qui s’en va marcher dans sa toile, à l’achèvement de l’oeuvre ? elle est parfaitement assumée !

Et bien sûr un immense merci pour ce qui a été donné, partagé, écouté dans ce parcours à rallonge (eh oui, plus de 4 mois...).

 

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 7 novembre 2020
merci aux 449 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page