faire un livre #8 | voix de la prose, Jean-Paul Goux

les cycles ateliers d’écriture de Tiers Livre



 

#8, voix de la prose, Jean-Paul Goux


Ce sur quoi insiste cette vidéo :

 on ouvre le livre en cours à une nappe souterraine et spécifique : le lyrisme ;

 lyrisme : à la fois la phrase comme musique, à la fois l’expression directe d’une subjectivité, celle de l’auteur appliquée à son narrateur, ou directement au réel transcrit ;

 premier élément formel : on revient au bloc, on ne craint pas la longueur mais surtout on ne craint pas la phrase longue, c’est dans le dépli quasiment fractal et illimité de la phrase que s’établira cette voix qu’on recherche, et qui ne cessera plus ;

 deuxième élément formel : penser un déplacement, du personnage ou de ce que décrit l’auteur, écrire dans ce mouvement...

 documents d’appui : un extrait de Le triomphe du temps, Jean-Paul Goux, 1979, et un extrait de Battue, Philippe de la Genardière, les 2 dans la collection Digraphe/Flammarion, ainsi que des extraits + table des matières de La fabrique du continu, Jean-Paul Goux, Champ Vallon, 1999 ;

 cette reprise lyrique peut s’appliquer à un des textes à entreprendre que vous aurez identifié dans vos fragments de la #7, ou bien à un des fragments déjà écrits, notamment dans la scène initiale #1 ;

 une tonalité neuve et libre pour l’écriture, rendue possible par l’accumulation suffisante de matière, qui peut aussi bien s’y ajouter comme îlot supplémentaire, ou bien tirer à elle, reprise, amplification, l’ensemble de ce qui est écrit pour y ajouter cette harmonique ;

 de la même façon que la proposition #7 est conçue pour accompagner le travail sur la durée, cette nappe lyrique est appelée à s’étendre à mesure qu’on va continuer le projet.

 


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 8 août 2021
merci aux 798 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page