nouveau cycle, nouvelle formule, « de l’autobiographie comme fiction »

un mode d’organisation simplifié et permanent pour les ateliers Tiers Livre


Merci et bienvenue aux nouveaux inscrits, avant même démarrage, celles.ceux qui reviennent et celles.ceux qui nous rejoignent pour la première fois.

Rappel : tout passe par l’abonnement Patreon n°3, qui inclut lettre d’info et coordination, accès aux fiches d’appui et extraits, création du compte auteur sur la plateforme de publication, et participation aux Zooms en direct plus espace commentaires.

L’abonnement mensuel est ouvert à n’importe quel moment (atelier permanent) et bien sûr résiliable de façon tout aussi permanente et sans aucune justification. Le projet se complètera d’une revue web et de régulières publications imprimées.

Rendez-vous dès dimanche 19 septembre pour la première proposition, elle sera en ligne ici-même sur le site ou par le message Patreon qui parviendra directement à l’ensemble des inscrits.

 

20 sept - 20 déc | de l’autobiographie comme fiction


Un nouveau cycle qui commence, alors qu’on est encore dans le grand élan des deux cycles été ? Oui, parce que réorganisation en cours, pour cohérence, et surtout lisibilité, simplification.

Qu’est-ce qui change, pour les participant.e.s ? Rien, ou rien que, sinon, cette simplification. Je résume :


 pour s’inscrire, un espace dédié, c’est sous forme d’abonnement mensuel — et sans aucune forme d’engagement — on s’inscrit quand on veut, on se désinscrit d’un seul clic, aucune formalité ni justification, essayez un mois pour voir, cessez le temps de continuer vos propres projets et revenez quand besoin d’un peu de fitness et d’énergie collective...

 l’abonnement atelier hebdo (donc le niveau 3 du Patreon) est délibérément à tarif modeste pour privilégier souplesse et communauté, on espère marquer nette différence par rapport à nouvelles boîtes à fric qui pullulent — il inclut : réception automatique de la lettre d’information coordination, accès à la page réservée liens et ressources complémentaire, et notamment les extraits et fiches d’appui, enfin l’accès à l’espace des contributions, la plateforme collective « ateliers » ;

 l’abonnement atelier inclut évidemment l’accès aux 2 autres niveaux du Patreon : les rendez-vous Zoom hebdomadaires (en principe le lundi soir 18h15 -> 19h30), mon propre journal d’écriture et autres archives réservées, mais surtout l’espace « tuto » avec ses ressources concernant édition et publication, aide pour l’impression à la demande, outils audio et vidéo, blogging — et on peut bien sûr s’abonner à ces 2 niveaux sans participer à l’atelier, ou s’inscrire à l’atelier et rester dans le plus parfait anonymat (ce qui serait dommage quand même !) ;

 le groupe privé Facebook est particulièrement actif, et un considérable appui : merci de bien notifier dans le petit questionnaire d’accès que vous êtes abonné Tiers Livre.

L’atelier hebdo ouvre à la possibilité d’explorer, sur un nombre déterminé de séances, des thématiques déjà explorées, les compléter et approfondir par de nouvelles approches (ainsi sur lieux, personnages, recherches sur la nouvelle, « pousser la langue », outils du roman, écrire la ville qui ont déjà fait l’objet de cycles spécifiques), de proposer régulièrement des thématiques hors cycle, accompagnées de la publication d’un livre (voir ici les précédents), et bien sûr d’ancrer chaque trimestre sur des séries continues...

« De l’autobiographie comme fiction » : hanté depuis longtemps par cette phrase de Roland Barthes, on écrit toujours avec de soi, et même si cette question traverse régulièrement tel ou tel cycle, je n’avais jamais abordé en tant que telle l’espace si libre et ouvert de l’écriture autobiographique, champ littéraire qui peut générer des oeuvres pour chacun et chacune d’entre nous si marquantes, et bien au-delà des questions liées au récit de vie, rien à voir.

Du 20 septembre au 20 décembre, donc une dizaine de propositions successives, ce sera notre premier parcours pour ce nouvel atelier hebdo.

Ce qui change, rien qui change ? Tout sera toujours accessible et centralisé depuis la page d’accueil de Tiers Livre, comme ça l’a toujours été (voir la page sommaire des cycles été), les vidéos sur la chaîne Youtube, et la lettre d’information avec accès aux ressources d’appui chaque semaine dans votre boîte mail.

Et bien d’autres chantiers qui s’y greffent :


 relance de la revue Tiers Livre (2013-2016) pour accueillir les textes et liens personnels des participants, indépendamment de l’atelier ;

 on a réalisé dans le cadre des cycles été un premier podcast : écouter le premier épisode de cette Sentimenthèque (puisque c’est à Patrick Chamoiseau qu’on en a pris le thème), bien envie de continuer d’explorer cette forme neuve et si puissante pour l’imaginaire ;

 notre dictionnaire du comment écrire, amorcé en avril dernier et qui peut devenir un outil considérable en appui de nos démarches personnelles, participation ouverte à tous les abonnés (des 3 niveaux) ;

Enfin, chantier de fond complémentaire, tous les précédents cycles de Tiers Livre, depuis 2018 (et notamment la série de 45 vidéos « Écrire la ville ») vont être rassemblés en modules téléchargeables et indépendants, que viendra progressivement nourrir l’atelier hebdo, lui permanent.

Alors inscriptions désormais ouvertes, dans votre boîte mail dès le dimanche 19 septembre la première proposition sur ce nouveau thème... Tout cela, bien sûr, m’offrant la possibilité de rémunérations pour auteurs invités (ateliers sous leur direction, ou rencontres pour parler écriture) et bien sûr équipe d’appui pour le webmastering, les podcasts ou publications, la micro-structure est rodée, en ordre de marche (et, disons-le accessoirement, ne bénéficie d’aucune autre aide ni subvention, on a même été décrété hors-la-loi par la structure régionale du livre, honte à z’eux, pas à nous...).

Sentiment d’une étape d’importance, qui n’aurait pas été possible sans tout ce qui s’est passé depuis un an, et pour moi les cloisons progressivement levées dans tout ce qui me tient à coeur...

 


 photos haut de page : au pays de George Sand, le moulin d’Angibault.
LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne 8 septembre 2021 et dernière modification le 16 septembre 2021
merci aux 729 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page