hors-série # voix / portrait d’une voix que je connais

Elle m’a toujours un peu énervée, sa voix. Elle en fait trop. Trop apprêtée, trop précieuse, trop appliquée. Elle fait tout pour avoir une articulation parfaite, une prononciation impeccable. Et elle y parvient à avoir une bonne diction, aucune ambivalence sur les sons qu’elle énonce. Elle termine ses phrases en montant le ton et en étirant un peu les dernières syllabes comme si elle voulait ne pas s’arrêter de garder la parole, le contact. Elle a vécu longtemps aux USA, elle a vécu longtemps en France. Mais elle n’a conservé aucun accent américain. Ceci explique cela. Elle place le petit accent tonique habituel du français parisien là où il faut le mettre. Pas de problème. Parfois un léger é au lieu de è, et encore. Et puis elle a une manière particulière de parler des petits plaisirs de sa vie, de ce qui l’amuse et ça s’entend. Comme une gamine qui parlerait d’une délicieuse glace à la vanille. Enjouée, c’est ça, elle a une voix enjouée, un peu trop réjouie de la vie, mais avec un débit un peu lent, pas mou non plus. Elle cherche à rajeunir sa voix, à la rendre claire, aimable. Et elle y arrive bien à placer cette voix désirée, intelligible et fluide. Sans aucun accroc. C’est justement la réussite de cette volonté qui m’agace, cette régularité d’autoroute, ce nivèlement au centre, cette modération des timbres. Elle reste au milieu de la gamme des possibles, et conserve une certaine détermination à ne pas laisser les émotions transparaitre en parlant. Parfois elle monte dans les aigus, et son débit s’accélère un peu, mais pas autant qu’une adolescente qui minauderait pour séduire son père. En plus c’est assez rare. Elle sait contrôler, ne dépasse pas la bienséance dans les aigus. Quand aux graves elle ne s’y aventure pas, trop masculins pour elle. Son rythme identique à sa tessiture soit raisonnable.

Elle a une jolie grande bouche avec de jolies dents, des lèvres comme il faut. Elle est très très souriante.

A propos de Pascale Sablonnières

photographe autrice et professeure dans une école d'arts plastiques, j'écris. j'écris, en lien ou pas avec des images, en lien ou pas avec des œuvres visuelles, ou avec ce qui se passe ou ne (se) passe pas. http://www.pascale-sablonnieres.fr/ https://montreuilsurpage.blogspot.com/

4 commentaires à propos de “hors-série # voix / portrait d’une voix que je connais”

Laisser un commentaire