< Tiers Livre, le journal images : 2020.09.12 | portraits mécaniques suite infinie

2020.09.12 | portraits mécaniques suite infinie

une autre date au hasard :
2013.10.27 | coucher à Berkeley
précédent _ suivant

Les 2 derniers mois essentiellement dans le petit bureau, c’est la première échappée. Des fois je m’en veux que ce journal images soit alors en stand by, mais quand on ne fait pas d’images ? Puis j’étais sur d’autres boulot, avec Kasper, pour l’atelier en ligne, sur la trad de Flusser, alors c’est comme si le site restait vivant, mais que c’est tour à tour une de ses parties qui s’illumine en fête.

Pourtant, un certain nombre de petits shoots, séries même des fois à la va vite, Paris, train, ou Damvix, mais qui sont restées dans le disque dur : après tout, c’est bien aussi qu’il conserve ses propres labyrinthes, bien au-delà de ce qui est en ligne. Ça me reste en partie mystérieux à moi-même : très discrète série des autoportraits quotidiens, et puis au bout d’un mois la bifurcation vers ces vidéos Fiction service et tu comprends le lien.

Là, en suivant le bord côté Gironde de la pointe de Grave, cette pelleteuse. Il y a un an, j’en photographiais à Natashquan, ou celui-ci, tant d’autres depuis. Mais chaque pelleteuse (tracteur, camion...) a visage pour moi qui ne photographie pas les visages. On enclenche une suite de cadrages, face, profil, éloignement, détail.

Alors oui, il pourrait bien y en avoir 20, 30 autres dans ce journal, que je continuerai.

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 12 septembre 2020
merci aux 285 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page