progression #9 | récit & photographie, Annie Ernaux

les ateliers d’écriture de Tiers Livre



 retour au sommaire général des cycles été 2021 (« faire un livre » & « progression », plus module formation de formateurs ;

 la page de présentation et d’inscription (inscriptions closes, complet) ;

 rappel : on mène cet été, du 20 juin à fin septembre, deux cycles parallèles, l’un (« Faire un livre ») pour les personnes ayant déjà suivi un cycle Tiers Livre, l’autre « Progression », sans pré-requis mais accompagné d’un module complémentaire « formation de formateurs » — l’inscription est commune aux 2 cycles, avec petit supplément pour le module formation ;

 vous trouverez ici le blog de l’ensemble des contributions est en place, retrouvez les auteurs, les contributions classées par cycles ou exercices, et bien sûr une vidéo mode d’emploi ;

 les textes et documents d’appui : voir lien repris dans chaque lettre d’information — ils sont strictement réservés à l’usage individuel ;

 les rendez-vous Zoom n’ont rien d’obligatoire, mais sont des moments privilégiés d’échanges et rencontres collectives, liens transmis via la lettre d’info ;

 les auteurs procèdent eux-mêmes à la mise en ligne de leurs contributions, pour toute demande d’aide technique ou précision, merci nous envoyer un mail à l’adresse aide.ateliers (webmasters FB & Marion Mucciante).

#9, récit & photographie, Annie Ernaux


Ce sur quoi insiste cette vidéo :

 livre d’appui : Annie Ernaux, Les années, 2008, cf extraits dans le dossier habituel ;

 principe de ce livre : une série récurrentes de photographies familiales ou personnelles, avec personnages ou bien soi-même comme personnage, dans un texte avec incipit le plus neutre et extérieur : c’est une photographie.., servant chaque fois de lanceur à une série de textes autobiographiques, ou sur le contexte au plus précis de l’époque évoquée (la mort de De Gaulle...), créant une illusion de continuité, remise chaque fois dans son élan par une nouvelle photographie, comme séparée du texte, flottant sur son avancée...

 c’est cette neutralité objective du texte sur quoi on va s’appuyer : ce n’est pas de l’image qu’on parle, mais de sa matérialité – tout est remis entre nos mains, l’album, le cadre, les dentelures, l’usure, mais aussi les inscriptions mises au dos, tout sauf ce qui témoignerait d’un savoir hors de cette photographie... seuls les signes nous sont confiés... c’est cette composition en diptyque, ou en deux versants alternatifs, qui donne sa spécificité à ce livre...

 j’ai notamment proposé dans les extraits le tout début du livre : non pas ce principe d’alternance qui en sera le développement, mais quatre photographies successives, par contre dans une dynamique de trois paragraphes, première photographie un paragraphe, deuxième photographie un paragraphe, troisième et quatrième photographie le troisième paragraphe... je vous invite à tester pour vous-même !

 prolongements : voir exercice parallèle, mais à partir du livre Histoire de Claude Simon ici ;

 ou ici en 2010 à la BU d’Angers.

 

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne 1er janvier 1970 et dernière modification le 15 août 2021
merci aux 336 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page