le grand carnet | prologue

à J – 5 du lancement des 40 jours « carnet »...


 

 

le grand carnet | en guise de prologue


Dans les 45 entrées de son livre Graveurs d’enfance, où chaque chapitre est dédié à un outil de la trousse scolaire (et la trousse elle-même), 4 se distinguent parce que concernant non pas un instrument de l’écriture ou du calcul, mais les supports eux-mêmes : le classeur à anneaux, le répertoire à 26 entrées, le cahier de 96 pages, enfin le carnet à spirale.

Le chapitre (très court, une page et demie, comme chacune des 45 entrées...) concernant le cahier de 96 pages commence par un lapsus (délibéré) ou une ambivalence voulue : « Écrire sur le Cahier de Quatre-Vingt-Seize pages... » Je rajoute l’italique mais tout est là : on écrit dans le cahier, bien sûr, il est support, mais on écrit à propos du cahier. Le lignage, les marges, la couture, la couverture, glacé ou brouillon.

Ce sont ces 4 textes, à télécharger dans le dossier d’accompagnement, qui vont nous servir de porte d’entrée. Ensuite, à chacune et chacun de trouver son biais. Un et seul carnet, cahier, journal. Les carnets et cahiers de telle période, de vie ou de travail. L’inventaire de tous ces carnets : carnets perdus, détruits, volés y compris.

Mais d’accord, ce n’est pas du contenu qu’on parle. En quoi le support induit ou déplace les graphies, les narrations, comment on distingue recopies, choses vues ou entendues, réflexions intérieurs, oui on peut être dans une sorte de « carnet mode d’emploi ».

À vous de publier votre contribution comme on l’a fait jusqu’ici pour les derniers ateliers. Par contre, une fois l’atelier lancé, prévu au quotidien du 10 novembre au 20 décembre, vous m’envoyez par mail avant 18h votre note de journal sur le thème commun proposé (l’idéal étant que ça ne dépasse pas les 480 signes, pour garder lisibilité commune, et je mets en ligne le soir même une compilation de l’ensemble.

Pour s’inscrire : bien sûr l’ensemble des abonné·e·s Patreon du site, mais à l’heure où je publie cette proposition vous devez avoir reçu un premier mail collectif. Si ce n’est pas le cas, m’envoyer petit mail merci, de façon que tout soit en ordre jeudi 10 au matin !

Jamais je n’utilise mes propres secrets pour un atelier : là je fais le contraire, je vous montre les miens, de carnets. Invite à simplicité, mémoire, respect. Chacun·e se reconnaîtra, comment non, dans les textes des autres et c’est ce qui compte.

Et comme promis (travail en cours), visiter le journal de Lovecraft, toute l’année 1925 sur le site de la John Hay Library de Providence. N’hésitez pas à signaler d’autres trésors du même genre !

 


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 5 novembre 2022
merci aux 598 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page