Bagnolet web | premiers ateliers

prochains rendez-vous les 9, 16 et 25 janvier


Après quelques séances de rodage et de rencontre, c’est en place à Bagnolet...

12h-14h : atelier d’écriture "écrire midi deux" réservé aux personnes travaillant à Bagnolet, tours Mercurielles et à proximité.

14h05-14h55 : permanence de l’auteur au bistrot Le Bal perdu place de la mairie. Wifi hotspot en plus, et on peut parler de Volodine au serveur... et prendre le café ensemble.

15h-17h : salle d’informatique de la bibliothèque, chacun prend un des ordis, ou son propre portable. On bosse, on échange, on peut même se concerter sur thème... Bienvenue aux blogueurs littéraires (il y aura toujours un ou deux rôdeurs de publie.net, et bienvenue aux bibliothécaires du 9-3.

17h-19h : atelier web tout public, certains écrivent, certains bloguent, certains spipent, on a des appareils photos, un enregistreur, on échange...

FB

Et voir le blog résidence vue par l’équipe médiathèque, avec textes des participants à l’atelier d’écriture : laboratoiref.bon.over-blog.

atelier d’écriture | Bagnolet, bulletin météo rétrospectif, par Eric V.

HIER jeudi
temps exécrable je tremble moins de froid que de colère contre ce foutu froid ; à peine décembre et déjà l’air devient cette masse compacte et inhospitalière dans laquelle on doit pénétrer en se frottant la couenne sur d’invisibles pointes glacées ; l’immobilité est encore plus douloureuse : engourdissement, sensation d’être progressivement pétrifié, et atteint d’imbécillité croissante : dandinement sur place et répétition des mêmes complaintes stériles : « P’tain y fait froid, oh qu’est-ce qui fait froid, mais qu’est-ce qui fait froid… »
Le premier ministre, François Fillon, retoque la proposition de sa ministre du Logement d’obliger les SDF à se réfugier dans des centres d’hébergement.

AVANT-HIER mercredi
L’hiver est là : le matin, le ciel est blanc, l’après-midi le ciel est noir. On profite d’une passagère inactivité et de la visite d’amis de province pour ne quasiment pas sortir de chez soi. On débusque les filets d’air, les joints à changer ; le port du pull est obligatoire. Les enfants n’émettent aucun souhait de sortir. On propose, pour la forme, une promenade dans le bois de Vincennes tout proche. L’absence de réaction des invités et la découverte de devoirs en retard fournissent opportunément une raisonnable justification d’y renoncer.
Pour cause de présence familiale, la radio restera muette jusqu’à 22 heures. On n’y parle plus qu’évasivement d’un cinquième SDF retrouvé mort de froid dans ce même Bois de Vincennes.

AVANT-AVANT-HIER mardi
Mélange de pluie froide et de ciel dégagé. On sent que le temps tourne, mais on ne sait dans quel sens. Le vent tourne, mais lui, on sait comment : nord /nord-est. Ca promet du froid, des températures en baisse, des rhumes et des refroidissements. Raison de plus pour savourer un pan de ciel bleu azur au dessus d’un angle d’immeuble. La nuit tombe à cinq heures ; la pluie, en bourrasques.
Par la voix de son ministre du Logement Christine Boutin, le gouvernement annonce l’interdiction pour les SDF de rester dehors quand il fait froid.

AVANT-AVANT-AVANT-HIER lundi
Le site de Météo France promettait des précipitations à 70%, ce qui aurait dû annuler le tournage prévu en extérieur ; il n’y aura qu’une ondée – certes glaciale – à 17 h, juste au moment où nous pouvions nous mettre à couvert. Les Brésiliens du groupe n’en reviennent pas que la nuit tombe si vite. L’acteur qui jouait le clochard est resté tout l’après-midi stoïquement allongé sur ses trois cartons en dépit de son costume léger. Les passants et les curieux attirés par la caméra n’ont pas remarqué qu’il faisait partie du film.
Deux autres SDF sont morts de froid dans une cabane de fortune, le long du périphérique.

AVANT AVANT AVANT AVANT-HIER dimanche
Après une matinée plutôt brumeuse et douce, chute brutale du thermomètre et fortes précipitations accompagnées de bourrasques violentes. Conciliabules vespéraux pour décider d’annuler ou pas le tournage de demain. Le réalisateur décide in fine que non. Les enfants toussent de plus en plus, il faudra appeler le médecin sans plus attendre. On dirait que l’armistice automnal dont nous aurons jusqu’ici bénéficié est désormais rompu.
Il y aura eu, dans la nuit, le premier mort de froid de l’hiver.

LES MOTS-CLÉS :