comment voulez-vous que je programme un spectacle avec un titre pareil ?

Jean-Michel Rivinoff reprend "Quatre avec le mort"


Je recopie la lettre de Jean-Michel Rivinoff reçue ce matin :

François,

Heureux que les retours soient bons.

En effet, Tours s’est bien passé, le spectacle s’est apaisé et a gagné en puissance, la peur a quitté les acteurs. Et nous avons pu affronter les 450 personnes qui sont venues chaque soir, impressionnant de les voir tous s’asseoir dans un brouhaha sans gêne pour ensuite entrer dans le silence de la représentation, 1h27 d’écoute attentive, de respiration retenue pour finir dans avec de chaleureux applaudissements. Oh bien sûr, il y certains grincement de dent d’un public encore empêtré dans un réalisme qu’il ne reconnaît pas au plateau. Mais dans l’ensemble, le travail est salué à la hauteur de ce que donnent les acteurs, avec respect et profondeur, ne laissant personne indifférent.

Très heureux également de la rencontre avec Dominique Viart, que de passions partagées sans le savoir, heureux de l’éclairage qu’il apporte par des propos simples mais toujours justes et pertinents. Aucun regret d’avoir proposé au CDRT qu’il vienne.

Je t’écris à côté du plateau de la Tête Noire à Saran (le théâtre de la 1ère de Bruit), l’équipe technique installe, demain à nouveau répétition, adaptation (le lieu est petit) et vendredi une nouvelle représentation de "Quatre" face à un public pour moitié composé de lycéens, j’ai sillonné le département pour les rencontrer. Ensuite la semaine prochaine Bourges dans un théâtre à l’italienne, impatient de savoir ce que cela va donner. Ensuite on verra, on ne sait pas, nos programmateurs français sont frileux, voire imbéciles (réponse un jour comment voulez vous que je programme un spectacle avec un titre pareil), on touche au ridicule !! Bref !!

Voilà je t’envoie bientôt l’enregistrement sonore d’une représentation et je finalise en février à Bruxelles le montage des captations vidéo.

A bientôt

Espérant que ton séjour se déroule au mieux.

Amitié

JM

Quatre avec le mort est un expérience montée à l’origine au Studio de la Comédie Française par Charles Tordjman, l’idée étant de construire le texte à mesure de la progression avec les acteurs, dont Jean-Baptiste Malartre. Toujours en ligne sur Tiers Livre, le journal des répétitions, qui étaient publiées à mesure par les Cahiers du Français. Le texte a été publié chez Verdier, je crois que c’est mon texte le plus autobiographique. Ci-dessus photo de répétitions de la mise en scène de Jean-Michel Rivinoff, qui avait aussi mis en scène (aussi un création d’abord avec Charles Tordjman), ma pièce Bruit. Et merci à Gilles Bouillon et Bernard Pico, du Centre régional dramatique de Tours, d’avoir accueilli le spectacle de Jean-Michel et la rencontre avec Dominique Viart.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 janvier 2010
merci aux 804 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page