A propos de Claire Le Goff

Pratique théâtrale, mise en scène et écriture à Bastia, Compagnie Ghjuvanetta. Enseignement du français langue étrangère. Quelques publications : Mademoiselle Grelon (La Scène aux ados, Promotion théâtre, éditions Lansman, 2015), Des Miettes (recueil de nouvelles La Peau des autres, éditions La Passe du vent, 2015), Café de la Porte Dorée (recueil de nouvelles, concours Musanostra 2018), Contre le mur de pierre, Et sa désolation (recueil à venir, Musanostra 2020). Blog d'écriture en cours, Confiture d'épinards. Heureuse d'être parmi vous !

#hors-série 2, objets – la baignoire

Le bureau de la maison d’Ozoir est à l’étage, à droite dans le couloir après les escaliers. Au centre, la table de travail, avec une planche et des tréteaux, et une machine à écrire, où tu rédiges des articles pour Elle, un Continuer la lecture #hors-série 2, objets – la baignoire

#P7 Villa Variations

Pleine lumière, clarté, blancheur au cadre de la fenêtre où éclatent le bleu sans nuage, le vert des collines. Végétation, densité de bosquets autour de la piscine, tableau de roses, héliotropes, résédas, anémones, renoncules, cyclamens, iris, violettes ou bien fleurs Continuer la lecture #P7 Villa Variations

#L7 En tout cas, une affaire de fantôme(s)

Une visiteuse arrive dans une ville, un appartement. Elle y vient régulièrement, pour y voir une femme de son entourage : une femme âgée – ou d’un certain âge (sœur, tante, amie). Cette fois, elle fait le voyage à l’annonce de Continuer la lecture #L7 En tout cas, une affaire de fantôme(s)

#P5 non pas au fusil

fatigue impuissante, yeux ouverts même fermés, cinémascope sans image, toile noire et brouillée, rien ne se crée : je pourrais dire paroi, je pourrais dire cerveau, morsure de douleur, à la tenaille, et si je sombre sans réveil, tant pis pour les matins  membres raidis, fourmillements, qu’on me tire, non pas au fusil : aux extrémités, les Continuer la lecture #P5 non pas au fusil