A propos de Laurent Stratos

Écrivain par hasard, je me suis pris au jeu. Plus le temps passe et plus il m'est difficile d'écrire le moindre mot. Plus le temps passe et plus je prends du plaisir à écrire. Le temps passe pourtant.

autobiographies #04 | ouverture au bridge.

–        Calenzana , Picciu café, juillet 198*. Une nuit d’été, une nuit bleue, une place, un café, les clients en terrasse rient, crient, les personnes qui sont à l’intérieur accoudé au comptoir sourient, parlent, mais on ne les entend pas, des Continuer la lecture autobiographies #04 | ouverture au bridge.

#P12 | index de 56 lieux dans la ville (projet)

Ville des gens, quelque part, indexe des rues:— 1 Rue du grand compositeur ( allemand de préférence, c’est comme pour les berlines c’est rassurant, quartier cossu, lycée privé). Henri se promène comme tous les matins. Il prends toujours cette rue. Continuer la lecture #P12 | index de 56 lieux dans la ville (projet)

#L12 Qu’est-ce qu’une phrase. Ici, chacun est peut-être plus qu’un.

Une phrase c’est un vecteur dirait le technicien qui est en moi, ou une mélodie dirait le mélomane que je suis, ou un trait, une flèche tracer sur une toile, penserait mes doigts gribouilleurs, une tentative de communication, souvent brouillée, Continuer la lecture #L12 Qu’est-ce qu’une phrase. Ici, chacun est peut-être plus qu’un.

hors-série #voix | le doux tonnerre

Elle est arrivée, j’entends son doux tonnerre, la fatigue est là. Elle élève un peu le ton, elle questionne, elle cherche encore à être efficace, encore quelques éclairs. Voilà elle est apaisée, elle enveloppe, sa voix anime l’espace, une braise Continuer la lecture hors-série #voix | le doux tonnerre