BADAM

C’est un jeu de regards BADAM BADAM dans la chaleur tournante d’un Intercités reliant BADAM BADAM Saint-Lazare à Cherbourg BADAM le travail à l’été BADAM BADAM BADAM BADAM il est monté à Bayeux BADAM avec ses vingt ans et une jolie BADAM BADAM timidité cerclée d’écaille BADAM BADAM BADAM BADAM à quoi BADAM tient le désir BADAM BADAM BADAM BADAM je l’observe depuis Le Monde BADAM page Économie & Entreprise BADAM BADAM BADAM BADAM il replonge sans sourciller BADAM BADAM dans son roman de gare BADAM BADAM BADAM BADAM bruit du papier journal BADAM rubrique Idées BADAM BADAM BADAM BADAM si j’étais moins couard BADAM si les voyages formaient vraiment la jeunesse BADAM BADAM BADAM BADAM il s’est levé BADAM à l’avant du compartiment BADAM BADAM le train ralentit BADAM Carentan BADAM Carentan deux minutes d’arrêt

Derrière la vitre BADAM mon sourire imperceptible croise un instant BADAM sur le quai BADAM son air de rien

Source : Wikipédia

A propos de Nicolas Bleusher

A publié en janvier 2019 L’embarcadère aux éditions Jacques Flament, un recueil de textes courts sous-titré Confidences, fantaisies et autres curiosités à la fenêtre...

5 commentaires à propos de “BADAM”

  1. Rétroliens : proposition #02 | un parpaing de phrase – Tiers Livre, les ateliers en ligne

Laisser un commentaire