2010.06.14 | Québec, adieux #1, mon bureau à Laval


Ce qui reste quand manquent les visages et les voix, les mots qu’on y a apportés et reçus e– se détacher, la petite salle elle-même semble ne plus se souvenir.



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 14 juin 2010
merci aux 781 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages

  • Oh la, la, çà sent le blues, courage , l’ami pour ce mauvais moment à passer ; ce n’est sans doute qu’un au-revoir et pas des adieux ; la première photo est selon moi le hublot de l’avion et tu regardes tout çà s’éloigner avec émotion.

  • C’est vrai, ça sent le blues...! Courage, camarade, bientôt le retour dans un pays franc du collier, heureux d’être monté sur talonnettes et droit dans ses bottes...! Mais on y résiste, et on s’y bat avec ses armes (la mienne serait plutôt l’humour...)...Welcome back ? Amicalement, François... (une photo de la mer - la canal Saint Martin, à la Grange aux Belles...)

  • j’espère que vous savez que cette nostalgie qui vous habite est aussi la nôtre, ici. même si je n’ai pas eu de cours de création avec vous, les brefs moments pendant lesquels je vous ai côtoyé ont suffi à m’imprégner de votre rage de vivre.

    merci pour votre art, pour votre écriture, pour vos paroles. bon retour. je ne vous croiserai plus dans la ville, mais vous suis à distance.