A propos de Annick Nay

Des bords de Loire aux bords de Seine, Annick Nay vit actuellement à Paris. A toujours aimé écrire au gré des saisons et de ses pérégrinations … ECRIRE quelquefois, souvent, pas du tout ECRIRE inspirée, aspirée par une urgence ECRIRE le crayon glisse soyeusement sur le grain des pages d’un carnet, le clavier de l’ordi lui succèdera un plus tard ECRIRE des brèves, des textes longs, soupirs, comment savoir ECRIRE quand l’écriture fuit ECRIRE au rythme de ses insomnies ECRIRE ici franchement, est-ce bien raisonnable ?

autobiographie #03 | des arbres comme écriture Saisons, voyages, métaphores …

« Tu n’as rien vu à Hiroshima » SAISONS  Marcher, en regardant les empreintes laissées au sol, dans les herbes, ou dans la boue, le long des chemins tranquilles dans la campagne, à l’ombre des arbres. Se sentir apaisée par leur ombre Continuer la lecture autobiographie #03 | des arbres comme écriture Saisons, voyages, métaphores …

#comme | je te vois comme une ombre fugitive

Je te VOIS comme une ombre fugitive, Je te vois COMME, à peine esquissé, Je te vois comme une silhouette longiligne, Je te vois comme ébauche de futurs encore ignorés. Je te VOIS comme un passé qui hoquète, Je te Continuer la lecture #comme | je te vois comme une ombre fugitive

proposition #02 | un parpaing de phrase LEPORELLO 2 O, 3 L, 2 E (version 3)

LEPORELLO exercices devant le miroir, murmures, articulations , attaques sur « LE» légèrement souriant, à peine, « LLO », finale plus accentuée, bien faire sonner la double consonne et le « O » bien moelleux et détaché, recommencer en glissant sur les deux  syllabes médianes Continuer la lecture proposition #02 | un parpaing de phrase LEPORELLO 2 O, 3 L, 2 E (version 3)