A propos de Ugo Pandolfi

Journalist and writer based in the island of Corsica (France) 42°45' N 9°27' E. Voir son blog : scriptor.

#nouvelles | UP | le malaise en chantier

Sur la table des encres par ordre anchronologique ayant un caractère antéchronologique totalement assumé : Ancrenous Ancrise Ancriergarde Ancreprise Étui, fourreau, boîte Reliés mais non massicotés; chacun dans son étui de carton rigide; il y en avait une bonne vingtaine; des étuis de couleur verte foncée; pour moi, pas des livres; les manettes de commande du sous-marin dans lequel je Continuer la lecture#nouvelles | UP | le malaise en chantier

#gestes&usages #09 | reste(s)

Écrire est un geste. A se faire traiter de voyous. Nous étions deux sur nos machines à frapper. Au total 208 pages d’investigations avec un index de tous les noms cités. Écrire est un geste. A s’y user les yeux. Sur le trop petit écran du premier note book qui valait un œil. Devoir faire défiler quatre écrans pour voir Continuer la lecture#gestes&usages #09 | reste(s)

#gestes&usages #08 | signal faible

Un enfant, un petit garçon blanc; tout propre sur lui; bien habillé; des joues roses; des cheveux blonds; il tient la main gauche de sa mère, élégante; les terrasses et les trottoirs de ce quartier chic fourmillent de touristes; un pigeon picore entre les pavés; le petit garçon ralentit sa marche; il lance sa jambe droite; il rate son coup Continuer la lecture#gestes&usages #08 | signal faible

#gestes&usages #07 | suite et fin

Tenir la fourchette de la main gauche et le couteau de la main droite ou comment empêcher un gaucher de manger de la viande quand il y en a dans son assiette. Pour tout le reste, j’obéis à tout, comme faire ses devoirs sans jamais écrire de la main droite et avec le temps n’en avoir même plus conscience. Ombre Continuer la lecture#gestes&usages #07 | suite et fin

#gestes&usages #06 | fucking shadow work

La commission d’enrichissement de la langue française insiste pour qu’on les appelle caisse en libre-service. On se sent plus libre que devant une caisse automatique. Moins con qu’obéir aux consignes d’une caisse automate. Moins servile de satisfaire aux exigences d’une caisse de travail fantôme. Choisir la caissière. Pas la caisse qui a le moins de caddies débordants, la plus petite Continuer la lecture#gestes&usages #06 | fucking shadow work

#gestes&usages #05 | index ou indice

L’index immobile de la main droite a deux doigts de toucher l’index incertain de la main gauche de son trop proche partenaire. Longtemps, très longtemps, ils restèrent ainsi dans le silence de la chapelle qui leur était désormais réservée. Les visiteurs étaient toujours aussi nombreux. Mais, depuis le choix assumé de la plus haute autorité, seuls les couples de même Continuer la lecture#gestes&usages #05 | index ou indice

#gestes&usages #04 | métal pauvre et malléable

S’interdire l’inutile est un choix adulte. Parfois simple à faire, il peut être aussi impossible. Plus d’un demi-siècle que les chaussures à lacets sont sorties de ma vie. Plus d’un demi-siècle aussi que le repassage de mes vêtements est strictement interdit. Les habits infroissables ne manquent pas et les mocassins en toutes saisons ou les chelsea boots pour l’hiver me conviennent parfaitement. Continuer la lecture#gestes&usages #04 | métal pauvre et malléable

#gestes&usages #03 | tête bleue, tête noire

27 janvier 2024 Je suis dans ma cuisine; debout, devant la fenêtre, face au nord, comme tous les matins, je bois les trois petites gorgées de mon premier café basso. Il fait à peine jour. Une minuscule mésange bleue s’attaque déjà aux boules de graisse accrochées au volet. Je me fige, immobile, pour ne pas l’effrayer. Elle s’envole brusquement. Une mésange Continuer la lecture#gestes&usages #03 | tête bleue, tête noire

#gestes&usages #02 | marche ou crève

Il ne marche pas, il ânonne ses pas, hésitant sur ses jambes comme sur des mots ou des syllabes trop fragiles désormais, incapables à présent de le supporter. Lente progression sans intonation expressive, privée de sens tant le moindre mouvement engloutit une durée sans fin, un insupportable et cruel temps long. Seuls les bras indiquent comme une direction. Tendus, vers Continuer la lecture#gestes&usages #02 | marche ou crève

#gestes&usages #01 | rien ne se panse

A cause de la douleur de sa disparition, de l’incompréhension brutale qu’elle entraîne, de l’absence injuste qu’elle installe, le monde n’est plus qu’un puzzle de fragments découpés mis sous verre, un mur d’images déchirées dont les collages ne livrent aucun sens et dont les couleurs n’existent plus. Mais il y a les odeurs qui demeurent. Il y a l’odeur résistante, Continuer la lecture#gestes&usages #01 | rien ne se panse