PRÉSENT

PRÉSENT, un texte démarre je le perds, PRÉSENT retrouver les mots disparus, PRÉSENT de l’infinitif, il se conjugue, je, tu, il, nous sommes PRÉSENTS, ensemble, vos mots me traversent, m’accompagnent, ils me parlent sans doute j’aurais pu les choisir, sens dessus dessous, quelqu’un,quelqu’un quelque part écrit comme Prévert un jour, PRÉSENT qui dès qu’il est pensé est passé, bruit ici, silence bruit des oiseaux,  mon PRÉSENT proche, lointain, là tout de suite, après, ensuite, lire, relire,  écrire PRÉSENT, rester accrochée aller au bout, au  bout du mot, du PRÉSENT, jusqu’où d’ailleurs ? assise, une musique au sol,tiens, un mot du passé, qui aurait pu redevenir PRÉSENT, sol par ci, sol par là, PRÉSENT le sol sous mes pieds nus est chaud, PRÉSENT sous sol paroles en anglais, voix douces qui m’emmène ailleurs,  hors du PRÉSENT, éloignant les mots pour me laisser envahir par les sons, oublier l’instant PRÉSENT, stopper, repartir moments décalés du PRÉSENT, jouer, jouer avec le temps, l’imagination, les mots, écrivant, le PRÉSENT s’éloigne, il est déjà loin,  devient passé, le fil du PRÉSENT se tire et s’étire, penser sur ce qui s’écrit au moment PRÉSENT, un impossible à dépasser,déranger, énerver, s’isoler, partir, les cloches de l’église sonnent et résonnent, un avion passe dans le ciel torride de ce dimanche, 11h02,  la sueur au bout des doigts, sur mon front, la moiteur m’envahit, 11H04, déjà le PRÉSENT s’éloigne concrètement, inéluctablement, relisant ce qui s’écrit, 11H06, une phrase toute les deux minutes, je doute pouvoir aller encore loin, plus loin, épuiser, épuiser le mot, bruit de la messagerie du téléphone, résister, ne pas y aller, et pourtant si urgence dans le PRÉSENT, immédiateté de l’instant, résister,à l’envahissement du PRÉSENT par le dehors, dedans dehors, un va et vient permanent dans lequel le PRÉSENT infini échappe,  11H09, je digresse, m’impatiente, des pas en haut me redonnent les mots pour avancer et dire le PRÉSENT du moment,  porte qui s’ouvre,  voix qui me déconcentrent, réalité qui s’impose, mots qui s’effacent à nouveau,sans intérêts sans doute, dimension de l’inconscient, PRÉSENT dans les mots qui se trompent, 11H21 définitivement le mot perd de son sens et pourtant demain est encore loin… 

A propos de Caroline Burgy

Un travail dans une école de travail social, l'animation d'ateliers d'écriture, les textes écrits qui disent des petits bouts de soi...

5 commentaires à propos de “PRÉSENT”

  1. J’aime bien ce présent qui s’écrit à la minute… tout ce à quoi l’on échappe faute d’attention à ce fameux présent et qui remplirait des pages si…

  2. Coïncidence ? amusant en tous les cas j’aime bien ces moments un peu magique de rencontre, je venais de découvrir votre site, très joli nom et m’attardant sur la lecture de vos carnets journaux et revenant en arrière je vois votre commentaire, merci et à bientôt

  3. Rétroliens : proposition #02 | un parpaing de phrase – Tiers Livre, les ateliers en ligne