pousser la langue #8 | une journée ordinaire, les 27 septembre de Christa Wolf

cycle « pousser la langue »


Christa Wolf, si grande écrivain allemande, publie dans les années 80 un livre majeur, Une journée ordinaire, où se révèle que pendant 40 ans elle a décrit chacun de ses 27 septembre, que ce livre rassemble. Elle resitue sa démarche par rapport à une demande de Gorki en 1935, en pleine utopie socialiste, proposant à tous les écrivains du monde de se rassembler sur ce thème, chacun où qu’il soit et dans quelque langue qu’il écrive, de raconter son 27 septembre. C’est cela ma proposition, à nouveau donc une forme d’autobiographie en creux, empreinte qui ne révèle rien mais qui appelle à tant de partage dans le regard sur le monde, la façon de le dire et surtout l’appeler : et si vous alliez chercher trois 27 septembre à vous, dans des périodes charnières (ou pas), très loin dans la mémoire (ou pas) ? Et où mettez-vous la frontière par rapport à la fiction ? Et maintenez-vous le 27 septembre, ou choisissez-vous plutôt la date de votre propre anniversaire ?


- rappel : dans les fiches imprimables, extrait de Christa Wolf, Une journée ordinaire

- la vidéo se suffit à elle-même, mais chaque proposition dispose d’une fiche d’appui avec extraits imprimables, voir notre pass une fois pour toutes.

- à vous de parcourir librement ce cycle, mais la possibilité de bifurquer vers d’autres cycles thématiques plus spécifiques (commencer, lieux, personnages, recherches sur la nouvelle, écrire la ville, vers un écrire film...).

- usez bien sûr librement de ces propositions, pour vous ou dans les ateliers que vous animez... mais l’étape suivante, pensez à nos ateliers individuels pilotés, pour une progression personnalisée en dialogue permanent.

- retour sommaire cycle pousser la langue


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 6 juin 2019
merci aux 38 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page