#02 – mon parpaing à moi sera… ANIMAL

ANIMAL mais il n’est pas venu tout seul le mot ANIMAL mais pas tout seul du tout le mot ANIMAL car il est pluriel aussi ANIMAUX donc dans mon parpaing à moi, il sera double ANIMAL – ANIMAUX car impossible de les dissocier surtout que déjà quand il était tout petit pas question pour Petite-Momie – son surnom, une autre histoire – d’être exigeant car d’ANIMAL et encore plus d’ANIMAUX interdiction de séjour interdit de demander un ANIMAL encore plus des ANIMAUX pourtant l’enfant aurait bien voulu un ANIMAL pas des ANIMAUX non juste un ANIMAL pour être moins seul et bien non pas d’ANIMAUX Petite-Momie n’était pas exigeant pour le choix de l’ANIMAL il savait bien qu’il ne pourrait pas adopter l’ANIMAL-éléphant qui, dans son livre, essayait toutes sortes de pantalon ou l’ANIMAL-crocodile qui aimait trop voyager en voiture avec l’ANIMAL-chien ou… non impossible il ne pouvait espérer adopter un ANIMAL-sauvage alors, s’il vous plaît, dit-il, il demanda un ANIMAL-domestique oui juste un ANIMAL-domestique il a demandé redemandé et encore supplié, demandé plutôt réclamé, un ANIMAL-domestique même il voulait bien que l’ANIMAL-domestique ne rentre pas dans la maison, l’ANIMAL-domestique il resterait dans le jardin car il aurait aimé adopter l’ANIMAL-hérisson qui avait trouvé refuge dans le jardin non pas de croquettes de l’ANIMAL-chat ou l’ANIMAL-chien pour cet ANIMAL qui était plein de piquants six mille il parait sur le corps de ce petit ANIMAL après il a demandé un autre ANIMAL un ANIMAL-chien non !non pas cet ANIMAL qu’il faudrait sortir plusieurs fois par jour qui aboierait quand l’enfant serait à l’école « on ne laisse pas un ANIMAL tout seul » « mais maman toi tu… » non pas d’ANIMAL à la maison et un jour, sans qu’il n’ait rien demandé, on lui a offert – vous ne devinerez jamais vous pensez peut-être un ANIMAL-peluche oui cela aurait ou être un ANIMAL-peluche pour faire et recevoir des câlins de petit ANIMAL mais non, vous avez tout faux on ne lui pas offert un petit-ANIMAL ou un petit d’ANIMAL mais un petit d’homme, une petite sœur mais pas un ANIMAL mais une petite sœur c’est un petit ANIMAL il a pris une tape sur les fesses quand il a dit « je voulais un ANIMAL pas une petite sœur » il a fallu qu’il s’y fasse pas d’ANIMAL mais une petite sœur quand elle est toute petite dans le berceau oui elle a un berceau qu’il pousse dans la chambre tout près du mur tout près de la tapisserie – qu’elle était moche, pense-t-il maintenant la tapisserie pas la petite sœur – où il y avait des ANIMAUX du cirque, des ANIMAUX de la jungle et des ANIMAUX de la savane, oui sur la tapisserie il y avait plein d’ANIMAUX il les comptait pour s’endormir le soir les différents ANIMAUX mais il ne se souvenait jamais combien il y avait d’ANIMAUX sur la tapisserie près du berceau de la petite sœur dont il ne voulait pas il voulait un ANIMAL il aurait voulu un ANIMAL – un ANIMAL qui aurait eu une niche ou un clapier ou un carton la petite sœur comme l’ANIMAL qu’il n’a pas eu il avait envie de la mettre dans un carton avec écrit dessus fragile haut bas mais non l’ANIMAL on l’aurait mis dans un sac pour le transporter « un sac à petite sœur est un couffin » on lui a dit à l’enfant Petite-Momie qui n’avait pas droit d’avoir un ANIMAL encore moins des ANIMAUX juste une petite sœur pourquoi une petite sœur – cela aurait pu être un petit frère pour jouer aux cow-boys et aux indiens – et pourquoi pas un ANIMAL qui aurait été un ANIMAL-lapin ou un ANIMAL-chat ou un ANIMAL-peluche non non non ce serait une petite sœur ah ! une petite sœur comme ANIMAL de compagnie qu’est-ce que ça mange ce petit ANIMAL ? ça pleure ça pue aussi parfois elle a fait caca oui, mais dans sa couche pas comme l’ANIMAL-chat qui aurait fait dans une caisse beurk ça pue l’ANIMAL-petite-sœur elle a grandi, mais il n’a pas réussi à la corrompre pour avoir un ANIMAL « je te lirais une histoire tous les soirs », « je te prêterais mon vélo… », mais impossible la petite sœur qui grandit est allergique aux poils de l’ANIMAL-chat et de l’ANIMAL-chien et de l’ANIMAL-lapin tout pour embêter Petite-Momie qu’elle faisait la petite sœur n’importe quoi alors l’enfant demanda de plus en plus à aller voir son pépé car là-bas les ANIMAUX avaient droit de cité l’ANIMAL-poule, l’ANIMAL-coq et l’ANIMAL-lapin parce que parfois on mangeait les ANIMAUX du poulailler, mais avant de rentrer « n’oublie pas de laver tes mains ta sœur est allergique aux ANIMAUX » même aux ANIMAUX à plume zut ! zut ! l’enfant voulait un ANIMAL et il a eu une petite sœur Petite-Momie il a eu juste tout juste huit ans de tranquillité et puis dans sa vie pas un ANIMAL une petite sœur ouf ! il a grandi il a quitté la maison il est parti faire ses études ailleurs sa première demande « pourrais-je avoir un ANIMAL dans ma chambre ? » « n’importe quoi pas d’ANIMAL ici » lui avait répondu sa logeuse, Madame Ariane et c’était reparti pour un tour ici aussi pas d’ANIMAL l’année suivante une Beatrice l’hébergea dans le sous-sol de sa grande maison il voisinait avec des araignées et d s fourmis drôles d’ANIMAUX mais heureusement enfin en troisième année il rencontra Clémence et Clémence chez elle avait un ANIMAL un drôle d’ANIMAL une ANIMAL-souris blanche il aurait voulu un ANIMAL-chat mais incompatible il quitta Clémence Petite-Momie aima Daphné mais elle n’aimait pas les ANIMAUX-domestiques juste l’ANIMAL-grenouille qu’elle s’amusait à étudier, ébouillanter, disséquer il quitta Daphné rencontra Emmy Françoise Gisèle mais elles n’aimaient pas les ANIMAUX pas de chance pour lui puis il croisa enfin Hélène, elle adorait les ANIMAUX elle avait un ANIMAL-chat deux ANIMAUX-chiens et plein d’ANIMAUX-poules youpi il était enfin heureux enfin, presque heureux car il aurait voulu d’autres ANIMAUX « quand on aura une grande maison… » « quand on aura un grand terrain… » « quand… » Petite-Momie en avait marre de toujours attendre l’ANIMAL dont il rêvait depuis son enfance « quand je serais grand, j’aurais un ANIMAL-âne, celui qui a écrit ses mémoires, il quitta Hélène car elle n’aimait pas l’ANIMAL-Cadichon il reprit la route, croisa celle d’Isaure qui n’aimait que l’ANIMAL-serpent il courut vite ailleurs il était ophidiophobe, rencontra Jade qui n’aimait que l’ANIMAL-Marsupilami il y en avait partout même dans le lit de Jade il faillit se décourager Karine, Léa, Muriel, Noémie aucune n’aimait les ANIMAUX il ne les aima pas même pas une nuit car, il tenait de l’ANIMAL rusé, l’ANIMAL-renard il les interrogeait avant, voulait tout savoir et depuis un certain bout de temps Petite-Momie, à peine avait-il dit “bonjour !” ou croiser le regard d’une belle qu’il posait la question, l’unique question “aimez-vous les ANIMAUX ?” un oui pour l’amour des ANIMAUX permettait de poser une deuxième question “possédez-vous un ANIMAL ou plusieurs ?” un non le faisait fuir, un “oui j’ai un ANIMAL” le remplissait de bonheur quel ANIMAL ? une fois, une Octavie lui répondit une ANIMAL-hyène, il la regarda, se demanda si elle était sérieuse oui, oui elle avait bien chez elle une ANIMAL-hyène, il tourna les talons plus vite que son ombre quelque temps plus tard il rencontra Pauline qui voulait mettre un énorme sac de graines et granulés dans le coffre de sa voiture “bien lourd ces vingt-cinq kilos on m’appelle Petite-Momie et puis-je vous aider ?” “merci d’avance pour mes ANIMAUX-ânes” les yeux de Petite-Momie se mirent à briller tous ses membres à trembler et son cœur à battre la chamade à tout rompre “cela ne va pas”, demanda Pauline la propriétaire des ANIMAUX-ânes “vous venez de me foudroyer” répondit Petite-Momie la suite à vous de la deviner…

A propos de Danielle Masson

L'Ouest de la France quitté depuis 20 ans ... déjà ... pour la Provence Suivre les traces du bon Roi René écrire, faire écrire, partager les mots essayer mais parfois dur, dur