A propos de Fabienne Savarit

J'ai toujours eu envie d'écrire des histoires. Le temps me manque, alors j'écris par petits souffles, en atelier, dans des carnets, sur un coin de table. Mon premier roman a été publié en juillet 2020, j'en suis encore ébahie. Mes mots sont voyageurs et se perdent au creux des courants marins. https://www.facebook.com/Fabienne-Savarit-Autrice-105753008006663

Dialogue #1 – de l’autre côté du ruisseau

Camille et Augustine empruntent le pont le long duquel court une glycine. Sur les berges les herbes peinent sous l’amoncellement des gouttes de rosée, sur l’eau les lentilles se laissent emporter au gré d’un courant léger. Elles avancent avec lenteur sur le chemin perdu sous les herbes folles. Leurs regards se croisent, s’interpellent en silence. Au bras de la jeune Continuer la lectureDialogue #1 – de l’autre côté du ruisseau

Hors-série #impératif | Vibrons

sourions au jour qui se lève au flamboyant soleil sourions aux échevelés endormis bâillant dans le matin clair sourions au calme destin sourions cueillons le mimosa les nouvelles jonquilles buvons le bleu du ciel ses astres étonnants les illusions possibles dansons tenons la main pas à pas aux détonations d’espoir sourions à la rage docile aux voix discordantes aimons cueillons Continuer la lectureHors-série #impératif | Vibrons

vers un écrire/film #01 | onze heure trente

Le cri des écoliers s’échappe et résonne contre de hauts murs de béton. Joies invisibles cachées derrière une architecture moderne et froide. Disparus le parc boisé, l’école ouverte à tous les regards et les toilettes extérieures d’antan. Était-ce mieux avant ? A l’intérieur des jardins, les arbres sont nus, les grenades éclatent leurs écorces, l’asphalte courbe ses formes laissant la route Continuer la lecturevers un écrire/film #01 | onze heure trente

autobiographies #15 | de l’autre côté du pont

Un filet de lumière se faufile entre les planches de bois qui condamnent la fenêtre. Une vieille table et une banquette défraichie sont poussées contre le mur opposé. Sur la table, une pile de vieilles bandes dessinées. Un cochon blanc, un cheval et un kangourou vert galopent à travers l’univers. Le jardin baigne dans une lumière pâle. Quelques feuilles sont Continuer la lectureautobiographies #15 | de l’autre côté du pont

autobiographies #14 | La Sablière

Toutes les images disparaîtronten bas de l’escalier de pierre la vieille grenouille en fer posée sur la dernière marche incurvée par le passage des sièclesla pierre centrale du portail, gravée « La Sablière 1620 », déposée au fond du jardin, elle chancelaitl’enseigne au nom de Marcel, à côté de la pancarte débit de boissonle facteur, tout le temps sifflotant, vêtu de son Continuer la lectureautobiographies #14 | La Sablière

autobiographies #13 | voix évaporées

Elle, cette voix rieuse que j’espérais au début de chaque été. Descendre l’allée de gravillons, frôler les roses trémières inclinées vers la lumière, poussez le portail et entendre bonjour ma chérie ! Ah ! Tu es là !, les yeux plissés de sourire. Elle s’inquiétait du déjeuner lorsque la cloche de l’église sonnait midi, juste avant la rembal’ du marché. Une ou deux Continuer la lectureautobiographies #13 | voix évaporées

autobiographies #12 | 360°

Accrochés à la porte de la cuisine, un almanach des postes ouvert au mois d’avril, à la case du 21, une annotation indéchiffrable et un calendrier des marées de l’année passée. Des traits de crayon à papiers indiquent la taille des enfants avec la date notée en regard, les intervalles sont espacés de quelques centimètres d’années. Sur la tablette du Continuer la lectureautobiographies #12 | 360°

autobiographies #11 | tablier, bleu de travail, pull de laine, peigne, sabots

Tendre jardin de corolles parfumées Sillons lumineux Spirales d’étamines Reflets des calices irisés de rosée, le tablier Bleu de Prusse Noir d’empreinte Vapeur ouvrière de mains caleuses L’humus mouille la chair maculée A l’aube des matins cambouis, le bleu de travail Filet jeté à la volé du vent Sur l’arc printanier Points pointillés Mailles maillées Au crépuscule du feu de Continuer la lectureautobiographies #11 | tablier, bleu de travail, pull de laine, peigne, sabots

autobiographies #10 | elles vagabondent

Elle avale la dernière gorgée de café. Elle dépose la tasse blanche dans l’évier. Elle observe le ciel bleu. Elle arrose les plantes posées sur l’étagère. Elle caresse le chat. Elle passe sa main dans ses cheveux blancs. Elle regarde l’heure à la comtoise. Elle ne sait pas ce qu’elle cuisinera ce soir. Elle nettoie la toile cirée aux motifs Continuer la lectureautobiographies #10 | elles vagabondent

autobiographies #09 Une fleur à multiples pétales

Je passe la porte calée par une chaise en bois, le carillon carillonnant au souffle du vent, dévale les deux marches en pierre. Je te vois derrière les effluves de lait bouilli, la confiture d’été et les rires perchés en haut d’une chaise. Tu es près de la gazinière d’un autre âge, où des bûches se consument, assise en bout Continuer la lectureautobiographies #09 Une fleur à multiples pétales