A propos de Olivia Scélo

Enseignante. Bordeaux. À la recherche d'une gymnastique régulière d'écriture.

#40jours #17 | ceci est mon corps

1 Mes vêtements sont un costume, mes cheveux sont une perruque, mon visage est un masque barbouillé de maquillage. Ceci est mon corps. Ma chair mal dissimulée est appétissante comme une viande, elle excite les fantasmes et provoque les désirs furieux. Ceci est mon corps livré pour vous. Je suis une marchandise, mon corps est mis à prix, il est Continuer la lecture#40jours #17 | ceci est mon corps

# 40 jours # 16 Le soleil

Je rêve d’une promenade en ville où sous un soleil brûlant je trébucherais sur les mots comme sur les pavés, où je partirais à la rencontre des récits qui m’ont toujours échappé. Je rêve d’une promenade en ville qui révèlerait les dessous secrets des intérieurs masqués, d’une promenade dans la ville déserte qui s’éveillerait à chacun de mes pas. Je Continuer la lecture# 40 jours # 16 Le soleil

#40jours #15 | kermesse

Kermesse qu’est-ce qu’on fête qu’est ce qu’on fout qu’est-ce qu’on fout là dans cette foire ce foutoir fracas d’enfants de cris de foule boîte à sardines et la fête bat son plein code couleur pas respecté qu’est-ce qu’on fout qu’est-ce qu’on fout là pourquoi rouge pourquoi basque au secours pourquoi moi pourquoi seule pourquoi froid quand les rires pourquoi pas Continuer la lecture#40jours #15 | kermesse

#40jours #14 | ville administration : convocation

Elle est assise à son bureau dans sa chambre. Elle ouvre la convocation qu’elle vient de recevoir de l’administration. Elle lit. La présente convocation vaut. convocation n°145. sous couvert du chef d’établissement. J’ai l’honneur de. académie de Bordeaux. rectorat de Bordeaux. La présente convocation vaut ordre de mission. épreuve anticipée du BCG. session 2022. J’ai l’honneur de vous informer que, Continuer la lecture#40jours #14 | ville administration : convocation

#40jours #13 | le lion et le ciel

Un lion bleu se détache sur le bleu du ciel. Il appuie sa patte avant droite bleue sur le bleu d’un rocher. Le lion n’est pas bleu. Le rocher n’est pas bleu. Le bleu est la couleur de la représentation. Le ciel n’est pas bleu. La lumière du soleil est blanche. L’œil voit le ciel bleu. Il ne choisit pas Continuer la lecture#40jours #13 | le lion et le ciel

#40 jours #8 #9 | espace ville / figures

Espace ville à l’arrêt derrière des figures en mouvement. Monde extérieur – intérieur tram : mouvement de foule. Ville écran 1 : place Stalingrad. De l’autre côté de la frontière du fleuve, la place Stalingrad est la première étape. En son centre, se dresse majestueusement le lion bleu. Ville écran 2 : jardin botanique. Et pourtant aucune trace de végétation. Le spectateur porté Continuer la lecture#40 jours #8 #9 | espace ville / figures

#40jours #11 | longtemps je me suis perdue

Longtemps je me suis perdue dans les villes et j’ai éprouvé l’angoisse profonde de la perte de tous repères. Quand on sait qui on est, l’espace et le moi s’accommodent. On sait où aller. Je promène mon identité incertaine à travers les villes. Je tiens les plans à l’envers. Je ne sais pas calculer une échelle. J’hésite sur la direction Continuer la lecture#40jours #11 | longtemps je me suis perdue

# 40 jours #10 Paris n’est plus dans Paris

J’ai peu de souvenirs des anciennes portes de Paris. J’ai peu de souvenirs de la porte Saint Antoine. J’ai peu de souvenirs de la porte du Temple. J’ai peu de souvenirs de la porte Saint Martin. J’ai peu de souvenirs de la porte Saint Denis. J’ai peu de souvenirs de la porte Montmartre. J’ai peu de souvenirs de la porte Continuer la lecture# 40 jours #10 Paris n’est plus dans Paris

# 40 jours # 7 : catabase

La métropole s’étend jusque dans ses sous-sols. Le nom inscrit en grandes lettres vertes rappelle que l’espace urbain trouve sous terre ses prolongements et offre des possibilités de voyages souterrains, c’est le métropolitain. Laissez-moi dire impunément tous les secrets cachés et enfouis dans l’En-bas. Sur le trottoir, le sol goudronné s’ouvre et découvre un escalier gris très étroit qui descend Continuer la lecture# 40 jours # 7 : catabase

#40jours #06 | l’amateur de cartes

Les cartes routières dessinent notre géographie intime. Le berceau de l’enfance s’inscrit dans un cercle dont le diamètre mesure cent pas. Quelques collines en forme de chevrons l’encerclent. L’accident borne la vue et empêche d’abord d’aller plus loin. Le lieu des commencements est sans débouchés. Les points cardinaux tracent ensuite des lignes de cheminement. Celle du nord ne se dessine Continuer la lecture#40jours #06 | l’amateur de cartes