Hors série #voix | Au petit matin

Se réveiller à l’étage, entendre un pas qui glisse sur le sol, un souffle qui s’affaire en cuisine. Au loin faire l’effort de reconnaître à qui il est tout en se l’étant déjà représenté. Fermer les yeux très fort comme une bonne raison de se bercer. Entendre à nouveau la voix feutrée qui fait tout pour ne pas réveiller les petits-enfants de la maisonnée, celle qui offre du temps pour soi, avant le grand débordement de la journée. Entendre le souffle qui se lève dans ce corps qui se réveille, un corps dont les épaules en dedans et le dos un peu voûté empêchent la voix de sortir claire et nette même au plus haut de la journée. Cette voix timide a pris l’habitude de se contenter de résonateurs cabossés logés dans un dos voûté par le poids des années et des maternités rapprochées. Cette petite voix diffuse autant d’amour qu’elle peut et le chuchote aux oreilles des enfants qui n’ont de choix que de l’aimer. Cette voix douce je la veux pour moi toute entière, je veux qu’elle me porte encore et encore avec ce qu’elle ne peut aller chercher dans les cavités de son corps fatigué. Je veux qu’elle se diffuse dans la main qui me caresse le dos le soir pour m’apaiser et croire que tout va bien se passer. Cette voix je l’entends bien maintenant et je ne résiste pas d’être la première à me lever, courir puis faire le papillon dans l’escalier, vite me raccorder à ses vibrations, prendre tout ce que je peux prendre pour plus tard quand décollée d’elle il sera temps d’y penser, d’y voir toutes les tentatives d’une vie à faire entrer la lumière et les tonalités d’une joie qui doit l’emporter. 

A propos de Marie Tutello

Psychomotricienne, je travaille auprès d’enfants. Envie d’apprendre toujours, sensible aux arts, au temps pour soi, à la réflexivité de l’écriture, aux connexions. Heureuse de rejoindre cette aventure collective !

5 commentaires à propos de “Hors série #voix | Au petit matin”

    • Merci ! Pendant l’atelier et après j’avais du mal à écrire une voix, comme bloquée, je crois que la maison m’a aidé à prendre la distance nécessaire, et encore … Merci pour ce formidable atelier et les réponses à mes questions qui font leurs chemins.

Laisser un commentaire