Carnets individuels | Vincent Francey

#1 Il ne pleut plus. Pourquoi en suis-je surpris ? Peut-on décider d’êtresurpris ? Cette femme dans le train, capuchon sans visage. Train la nuit, on ne sait plus quelle gare, on était trop dans le livre. Trois machines de chantier orange dans l’ombre, à l’arrêt. Désobéir : l’imprévu aussi dans le monde intérieur. #2 Il venait, il disait quoi, poussait quels cris ? Continuer la lectureCarnets individuels | Vincent Francey

Carnets individuels | UP

Vingt-neuvième jour. Je ne veux pas savoir ce que je n’aurai pas dû faire parce qu’il est toujours trop tard. Refuser le flash-back pour éviter les crash-tests. L’obstination mise à le faire me fait à présent supporter le présent, jusqu’à vouloir y vivre le peu qu’il en reste. Vingt-huitième jour. Impossible d’éloigner ce qui revient inévitable ressac de toutes les Continuer la lectureCarnets individuels | UP

#carnets individuels – Isabelle Charreau

#29/40 – 8/12/22 Le penser mais ne pas prendre dans les bras doucement, ne pas dire les mots consolateurs, ne pas admettre avoir entendu la plainte, parler de la pluie et du beau temps, se moquer du chat trop gros, faire semblant de ne pas voir les yeux brillants, répondre à côté, ne plus avoir faim pour le dessert préparé, Continuer la lecture#carnets individuels – Isabelle Charreau

#carnet personnel | lil

Fragments: « ces calmes blocs ici-bas chus » Barbara Cassin #29 on n’aurait pas dû, voilà Et si les choses s’étaient enchaînées autrement? On dit les choses mais il n’y a pas vraiment de mots pour dire qu’on a été entraîné, pas même entraîné, un déroulé; on a glissé sur le tapis du temps, ou bien une idée de boules de billard Continuer la lecture#carnet personnel | lil

Carnet individuel – Alain Bastard

On n’aurait pas dû, voilà Dresser la liste de toutes les fois où…ça rend triste. Boire, hier, le verre de trop qui fait sauter la bonde et proférer des propos nus et blessants comme ce que tu crois être la Vérité sortant du puits. Tu voudrais bien les rhabiller aujourd’hui. Mais ce qui est dit est dit. La cible est Continuer la lectureCarnet individuel – Alain Bastard

chaque jour | Muriel Boussarie

Tu le sais la Doppia que j’ai repoussé les ruminations les ressassements comme des poussières derrière un meuble j’ai déjà perdu trop de temps en remâchements je ne veux plus rembobiner les mêmes rengaines je les ai envoyées se taire à l’arrière-plan Continuer la lecturechaque jour | Muriel Boussarie

carnets individuels | Anh Mat

#29 ON AURAIT PAS DÛ, VOILÀ Pas une fois où je ne regrette d’avoir ouvert la bouche, pourtant je ne suis pas bavard mais c’est déjà trop, je devrais me limiter au strict minimum, ne m’en tenir qu’aux mots d’usages, aux politesses… Parole je te hais, tu portes malgré moi une guerre dont je découvre l’horreur après t’avoir adressée. Dès Continuer la lecturecarnets individuels | Anh Mat

GRAND CARNET # 1 à # 28 # 1 – … interrompre le flux de ses pensées… faire silence intérieur… ce décalage… dans l’intonation, ce regard… aussi, une alerte infime, une dissonance qui interroge, sans bien en saisir le motif… c’est le corps qui signale, un léger raidissement… puis se repasser comme un film cette micro interaction, ce presque rien Continuer la lecture

#carnet individuel FG

7 décembre #28Ce n’est pas un double ni un triple mais un centuple que je traîne à mes basques ça tire dans tous les sens ça guerroie dans mon fort intérieur impossible à pacifier tant il sort des adversaires de toute part et des adversaires d’adversaires comment s’y retrouver tandis que j’interroge ce qui tient me tient debout envers et contre Continuer la lecture#carnet individuel FG

Carnet individuel | XW

28 | Mesurer le temps Lu quelque part que le temps pour l’écriture n’est pas un temps pris sur le quotidien ou le sommeil mais du temps en plus et intuitivement j’y pressens un chemin possible sans exclure la possibilité que je sois l’objet d’une terrible séduction mais cette affirmation me turlupine et m’obsède désormais et je me demande dans Continuer la lectureCarnet individuel | XW