A propos de Nathalie Holt

Rêve de peinture. Pose et dessine à la Grande Chaumière. Entre aux beaux arts avec un dossier fait la nuit. Rôde à la Sorbonne : trois ans de philosophie. 1981 premier décor de théâtre. Se prend au jeu. S'appuie sur la mémoire des studios et plateaux de l'enfance. Vue rétrospective et oblique. Enfant de la balle. Apprend son métier sur le tas. Ne peint plus que des maquettes ou des murs plus hauts qu'elle. 30 ans de théâtre. Se promène avec un appareil photo, argentique puis numérique, tout en manuel, sans technique.

Foule en file (d’escalier à quai)

«  …mais dans une foule les visages ne comptent pas seuls nuques et oreilles ont leur vie propre… » O.  Mandelstam  Ceux qui se sont couverts comme en hiver, et portent un grand froid en dedans.  Ceux qui ont cru apercevoir la pluie dans un Continuer la lecture Foule en file (d’escalier à quai)

QUI

Celle qui s’était assise sur les marches de la maison de bois. Couverture aux épaules. Long visage. Tresses sombres. Qui fut appelée : La Rouge. L’Irlandaise qui avait la peau tachée de son et les cheveux auburn. Celle qui est Continuer la lecture QUI

De trois quart

Ce visage qui t’arrive de trois quarts  comme une déflagration d’être Cet effet d’infini distance dans le tout proche  L’impatience du visage à se hisser au rang de mémoire  Du visage on ne sait pas le nom c’est quelqu’un qui se Continuer la lecture De trois quart

FENÊTRES

Formes, dimensions,  nombre, proportion, ouverture et fermeture. Nues, vitrées, doubles, blindées, grillagées, (murées). Verticales, horizontales, obliques, centrées, surélevées, isolées, démulitipliées, plafonnées, assignées aux angles ou aux rez-de-trottoir.  Des fenêtres, à double ou triple vantail et plus encore, à guillotine, à basculement, baie Continuer la lecture FENÊTRES