#40jours #14 | livret

La main, cherche aveuglément dans le fond du tiroir, croit reconnaitre le protège document en plastique bleu fourni le jour de l’obtention du livret.
Il y a un numéro quelque chose comme A7 898 _ LP_V_7003…un numéro d’identifiant, permettant ensuite grâce au code de mettre à jour, l’autorisation de sortie. En espérant que l’adresse IP soit restée la même pour pouvoir se faire envoyer le mail de réactualisation du code secret. Le format 21,5 sur 10,5cm, facile à reconnaitre au touché, ne se confirme pas sous la main. Format qui ne se glisse dans aucun rangement, pochette, chemise, dossier, sac, ne trouve jamais sa place, n’est jamais où on l’imagine. Trouvé ! Dans le placard du fond.
Maintenant il faut sortir. La main cherche anxieusement dans le fond du sac, la clé. Fermée de l’intérieur, la porte. Il faut la clé. Ouvrir la poche principale en grand, le sac vidé confirme que les clés n’y sont pas. Dans le bol foutraque, non plus.
Quel itinéraire pour les clés de la veille ? Hier documents demandés, passe signé et daté, facture à jour, justificatif d’employeur, contrat de travail, validation VAE, rendez-vous avec un conseillé à 16h30, pour faire le point. Retour 19h30 après les courses, blouson gris, bras chargés, de sacs. Ouvrir la porte la main met les clés dans la poche droite !
Elle fouille dans le blouson gris, trouve les clés dans la poche gauche, ouvre, sort et court dans la rue pour déposer son dossier avant la fermeture.

A propos de Aurélia Labayle

Je suis avec vous dans une expérience toute nouvelle. L'écriture pour moi c'est les autres. C'est un geste peu pratiqué, mais beaucoup observé. Sinon je suis d'avantage du corps et de la voix, même du son par mon parcours d'abord de circassienne puis comédienne et musicienne.

2 commentaires à propos de “#40jours #14 | livret”

Laisser un commentaire