#40jours #20 | donne passe

En hommage à Rodolphe Burger

Tu il boit. Comme toxicomane. Passe. Dire. La sentence. Donne. Mady elle. Rue des Envierges. Tu docteur elle. Passe. Dans la ville. Errer est humain. Descendre. Parc. Donne. Il je donnerais. Piécette. Au mendiant. Passe. Dirait-il-elle. Monsieur. Donne. Conjurer le sort. Je il passant. Près. Carrefour. Passe. Bonjour. Au kiosquier. Donne. Salut. Pas la monnaie. Billet. Passe. Tu vous continueras. Une caresse. Chat errant. Donne. Miauler. Se frotter. Maison d’à-côté. Ruine. Passe. Squat. Artistes. Précèdent. Flics. Toujours. Donneront. Eux. Les attirent. Acheter. Un litre. Moi il donne. Argent que donnerais. Passe. Main. Bouteille. Ça va. Les affaires. Aujourd’hui. Donne. Et je toi. La forme. Qui aura passera. Une fois vide. Plus une goutte. Passe. Petites gorgées. De plaisir. Au soleil. La matinée. Donne. Bonheur. Tête. Tourne. Un peu. Passe. Il toi dérive. Le quartier. Donne. Ses leurs bâtisses. Ses tes façades. Pelées. Ses elles rues. Tortueuses. Pavées. Ses ses chaises. Pas de porte. Ses vos terrains vagues. Ses nos bombages. Passe. S’asseoir. Parpaings. Entassés. Coin rue Vilin. Souvenir. Donne. Éméché. Se toi lever. Tu repartant. Tituber. Léger. Passe. Lourdeur. Rapide. Disparaît. Éphémère. De passage. Continuer. Toi il croises. Amie. Donne. Elle il embrasse. Leurs joues. Rouges. Je toi devenir. Ça peut aller. Elle tu vas voir. Mady elle. Passé ce matin. Non. Passe. Dire. Moi il boit. Comme toxicomane. Vrai. Regarde. Donne. Bouteille. Presque vide. Mains d’elle. Repousse. Passe. Se quitter. Laisser elle tu partir. Donne. Sourire. Un au-revoir. Content. Rentrer. Chez il soi. Laisser. Bouteille posée. Vide. Pied de poubelle. Passe. Trébuche. Se ramasser. Donnera la main. Un passant. Donne. Sa ma main. L’aider. Souffler. Merci. Passe. Zigzaguera. Marchand de vin. Plus loin. Il tu chercher. Fond. Sa poche. Racheter une bouteille. Petite monnaie. Donne. Litre à étoiles. Anonyme. Prendrait. Merci. À bientôt. Passe.

A propos de Fil Berger

Fil Berger, je, donc, compose les textes qu’il écrit avec des artefacts sonores et graphiques et ses pièces musicales avec des artefacts d’écriture et graphiques. Le tout cherche, donc, une manière d’alchimie modeste située entre ces disciplines. Il a publié des livres d’artiste avec le plasticien Joël Leick chez Æncrages et Dumerchez. Quelques revues comme Paysages écrits, Traction Brabant ont retenu des textes. Il a travaillé et composé des pièces musicales documentées sur CD. Il a partagé pendant plus de vingt ans des moments de création avec des chorégraphes, des plasticiens, des auteurs, des improvisateurs et des compositeurs. Il a animé des ateliers d’écriture et de partitions graphiques avec des personnes de toutes sortes. Fil Berger, je, donc, est un improvisateur qui compose et performe en forgeant ses propres outils, ses champs lexicaux, ses instruments, sa présence au monde en les mettant sans cesse en variation continue. Son travail est la recherche de convergences multiples entre... l’idée et la pratique du « baroque » et... la pratique et l’idée de l’insurrection « œuvrière » autonome.

8 commentaires à propos de “#40jours #20 | donne passe”

  1. Outre ce qui a déjà été dit, j’ai bien aimé la description du quartier “Ses leurs bâtisses. Ses tes façades. Pelées. Ses elles rues. Tortueuses. Pavées. Ses ses chaises. Pas de porte. Ses vos terrains vagues. Ses nos bombages. Passe. S’asseoir. Parpaings. Entassés. Coin rue Vilin.” Il est habité par la magie d’adjectifs possessifs.
    Belle idée!

  2. “Errer est humain.” Merci pour cette phrase ! Merci pour ce texte très très fort. J’ai adoré ce jeu des pronoms et déterminants qui met en rencontre en contact en frottement les êtres par la langue l’écriture la syntaxe désaxée. Comme une mise en syntaxe du “donne !”

Laisser un commentaire