#P12 | Dijon by the sea

1. L’Ours soulève sa patte arrière et son corps massif s’élance en avant. Face à lui, la Place Darcy où convergent six artères et la Porte Guillaume, un arc de triomphe qu’il franchit gaillardement. 2. Le hall circulaire de la gare est l’endroit idéal pour tourner en rond en attendant quelqu’un Continuer la lecture #P12 | Dijon by the sea

autobiographies #01 | frontière dans la nuit

L’appartement faisait face à la mer, au niveau du port de plaisance. Baies vitrées sur chantier. Se rejouait peut-être un même paysage, le bleu du ciel, la jetée. Un temps trop court, ou l’absence, tout est flou. Il devait bien Continuer la lecture autobiographies #01 | frontière dans la nuit

#P11 | Le silence est aussi un bruit

Les pas glissent sur les petits carreaux de grès. Leur chuchotis esseulé. Dans la maison endormie, paisible, les babils électriques des appareils électroménagers, ces bourdonnements ténus mais tenaces qu’on n’entend pas dans la journée, inaudibles, il suffit de cesser toute Continuer la lecture #P11 | Le silence est aussi un bruit

#L9/ du feu, des mazzeri, de la rue Droite…

Cet été-là elle venait rejoindre la famille en vacances au village, elle n’en avait pas réellement envie, aurait préféré passer août à Paris avec P, mais n’avait osé se soustraire à l’autorité maternelle, avait fait le voyage en train de Continuer la lecture #L9/ du feu, des mazzeri, de la rue Droite…

#L8 | La forme que prennent les choses oubliées

Dans une vaste maison qui n’est pas la sienne, qu’elle a investie et dans laquelle elle vit depuis peu de manière illicite, en intruse, essayant de faire le moins de bruits possible pour ne pas attirer l’attention des voisins, ce Continuer la lecture #L8 | La forme que prennent les choses oubliées

#L7 | Tant de nuits

Nos jeunesses ébauchéesLe reste de nos viesSi loin de moi Tant de nuits, Alain Bashung Dans la remise en question de la première phrase, du premier texte, le doute qu’il soulève dans le récit, se situe tout l’enjeu du texte Continuer la lecture #L7 | Tant de nuits

#P7 | Les escaliers de la butte

Sous un ciel laiteux, dont l’aveuglante luminosité vibre d’infimes ondulations enveloppantes à travers lesquelles se dessine timidement de minuscules dunes, rappelant le souvenir d’une plage argentée de sable ridé à marée basse, des nuages pommelés de légères oscillations grises aux Continuer la lecture #P7 | Les escaliers de la butte