A propos de C Jeanney

or donc et par conséquent, je fais ce que j'ai à faire sur mon site tentatives

#anthologie #01 | tables

De n’avoir pas de lieu et de ce qu’il en résulte. La table de la cuisine, portes ouvertes sur un sorbier encadré par des verticales. La même dans une autre cuisine donnant sur des lupins et la radio de la voisine, petit boîtier à piles posé sur le ciment, allumé constamment même quand elle n’est pas là. La table dans Continuer la lecture#anthologie #01 | tables

#gestes&usages #06 | à la bonne taille

C’est prévu à l’avance, ça n’arrive pas comme un coup de tête. L’idée est de prendre la liste du frigo, d’arracher la feuille du carnet aimanté en amont, bien avant, de la caler dans la poche arrière du pantalon pour l’avoir sur soi quoi qu’il arrive, peu importe l’enchaînement des activités, l’avoir sur soi pour ne pas avoir à se Continuer la lecture#gestes&usages #06 | à la bonne taille

gestes&usages #05 | derrière la porte

Derrière la porte Qu’on ne pousse pas tout de suite Hésitation parce que c’est neuf Et une seconde de courage à prendre Parce que c’est inconnu Soit deux secondes de battement Dans la main, creux de la paume sur la poignée, au rythme du pouls L’œil vérifie que c’est bien son nom sur la porte Son nom à lui On Continuer la lecturegestes&usages #05 | derrière la porte

#gestes&usages #04 | le seau

J’ai pris le seau et j’aime beaucoup l’odeur du savon de Marseille. Je ne connais pas Marseille. Je ne connais pas Acapulco et pas non plus les monts Aztèques, ni les parcs de Los Angeles, les stades de Namibie ou les flancs des collines d’Irlande ni les rives du fleuve Ienisseï. Et les toitures de la Cité interdite me sont Continuer la lecture#gestes&usages #04 | le seau

#gestes&usages  #03 | matins

matin du 22 janvier Comme chaque matin, une fois que chacun est parti, ôter bols et cuillères, les déposer sur le plan de travail, soulever un par un les sets de table, les tapoter sur leur tranche pour que glissent les miettes sur le plateau, les empiler les sets les uns sur les autres et les mettre de côté sur Continuer la lecture#gestes&usages  #03 | matins

#gestes&usages #02 | laver comme marcher

Quand il s’agit de laver, laver le sol, tout dépend de sa propre taille. L’outil est produit en série, calibré pour s’adapter à la moyenne. Les plus grandes se cassent en deux, penchent le torse, légèrement, en l’inclinant depuis les hanches, comme si une vis serrait les deux fémurs ensemble mais pas trop pour qu’ils puissent pivoter. Les plus petites Continuer la lecture#gestes&usages #02 | laver comme marcher

#gestes&usages #01 | Tancarville

À cause de la couleur saturée des diapositives des années 70 et de la joie qu’on avait à ne prendre en photo que le Mont-Saint-Michel ou la tante Suzanne sous un parasol, je ne suis pas certaine de pouvoir un jour retrouver une image de la petite cuisine de mon enfance. Mais je sais qu’elle était très blanche, et très Continuer la lecture#gestes&usages #01 | Tancarville

#enfances #03 | le seuil

Longer, ce n’est pas longer, c’est se retenir à, ou s’appuyer sur. Elle longe les maisons, barrières, clôtures, pilastres et les différents gris foncés du trottoir, plaques de métal ouvragées comme des napperons crochetés qu’on aurait moulés dans la pierre. Elle longe, elle se retient ou elle s’appuie. Je ne le saurais que plus tard et je ne peux rien Continuer la lecture#enfances #03 | le seuil

#enfances #02 | la gouge

Je ne sais pas ce que j’ai utilisé comme gouge ; peut-être l’embout d’un plumier sans tête, mais pas sûre, en tout cas ce devait être du métal. L’armoire était vraiment massive. Et noire. Et neuve. Neuve de cette époque là, je crois qu’on n’avait pas encore annoncé la mort de Pompidou au journal télévisé. Un bois noir qui n’était pas Continuer la lecture#enfances #02 | la gouge