#photofictions #02 | cette photographie, ma préférée

Cette photographie, ma préférée. Je me souviens à peine de ce visage, ou plutôt de cette époque, j’aurais voulu la photographier encore, j’aurais voulu retrouver cet abandon. Dans l’appartement de Bastia un matin, des murs clairs, des meubles en bois d’érable massif, miellés de cires, volutes de fumée, son visage, celui du matin. Elle allumerait sa cigarette, dans ce geste Continuer la lecture#photofictions #02 | cette photographie, ma préférée

#40 jours #10. Je ne me souviens pas de mon ombre

Je ne me souviens que très peu de mon ombre à l’âge de15 ans. Plongeante sous mes pieds de lycéenne juchée sur un muret. Mes pieds qui se balancent au bout de mon corps. Je ne me souviens qu’à peine de mon ombre étudiante perchée sur les remparts du fort Vauban. Un détail, à peine, dans l’ombre des pas des Continuer la lecture#40 jours #10. Je ne me souviens pas de mon ombre

#40jours #30 | et si tu glisses dans l’eau

Apprends à lire ton corps quand il se faufile entre les verticales de la ville, quand il hante les rues à l’est de Long Mercy Camp un pas devant l’autre machinalement, ou s’il hésite sur des pavés inégaux, apprends à lire les vibrations qui le traversent quand il arpente Salisbury Road, quand il longe les quais et suit des lignes Continuer la lecture#40jours #30 | et si tu glisses dans l’eau

#40jours #39 | Sur la route

Partir à l’aube, avant tout le monde. C’est plus fatigant mais il y aura moins de monde sur la route. Ce que tu te dis pour te persuader. Les enfants dormiront à l’arrière du véhicule, dans le désordre et l’accumulation des bagages. Une chance d’avoir la paix. Avant le lever du jour, la faim qui tenaille, le besoin de s’arrêter, Continuer la lecture#40jours #39 | Sur la route

#40jours #39 | vacances de février

Veille. Grand voyage. Février. Chaque année. Veille. Et avant-veille. Préparatifs. Absence. Deux semaines. Bagage. En conséquence. Excitations. Ma mère. Les valises. Les sacs. Convenablement remplis. Chaque recoin. Bouché. Chaque petite place. Occupée. Pas trop. En emporter. Le nécessaire. Le suffisant. Serrer. Se débrouiller. Là-bas. Mon père. Le voyage. En voiture. Explications. Les routes empruntées. Les nationales. Les régions. Écouter. Religieusement. Continuer la lecture#40jours #39 | vacances de février

#40jours #37 | Lointain horizon

Tous les ans depuis quelques années nous revenons régulièrement en famille à Édenville, avenue de la plage à Carolles où Caroline a vécu lorsqu’elle était enfant. Elle y retrouve tous les étés et ses souvenirs d’enfants, et les enfants devenus adultes qu’elle y côtoyait, la maison de son enfance, L’îlot, et la plage et la dune de son enfance. La Continuer la lecture#40jours #37 | Lointain horizon

#40jours #35 | Un monde en métamorphose

une stratégie de la tension, des lendemains qui chantent, des jours de pluie, par dévoilements successifs, des chants échevelés, des chausse-trappes, des rendez-vous manqués, des situations embarrassantes, des zones d’ombre et de lumière, des courants d’air, des rues où se perdre sans fin, des feux rouges, des passages piétons, des ronds-points, des panneaux stop, des radars, des caméras de surveillance, Continuer la lecture#40jours #35 | Un monde en métamorphose

#40jours #35 | pour le peuple des cités

Laisser. Îlots de Belleville. À l’abandon. Des troupeaux. De rues. Anciennes. De passages. Historiques des gueux. De passerelles. Entre. Les maisons. D’enjambements. De faufilades. Dans. Le grouillement. Du bâti. Ouvrier. Artisanal. Pauvre. Voyous. Voyelles. Laisser. Décrépitude. Gagner. Constructions. Plâtre. Pierres. Récupérées. Rebuts du Paris d’Haussmann. Peu solide. Parfois brique. Rare. Matériaux de fortune. Traverser. Le tissu. Membranes. Invisibles. Pas de Continuer la lecture#40jours #35 | pour le peuple des cités

#40jours #31 | le Grand Homme et le tigre blanc

Noir sur Blanc. Ciel d’orage, lumière crue, ombres denses. Ouvriers en salopettes de cérémonie. Brosses en main. Chassent les poussières d’acier du bas-relief. Lustrent nez, bouches et cheveux de métal. Sur une échelle, l’un d’eux se hisse vers la figure du Grand Homme. La frotte d’un chiffon. Un autre muni d’un long balai éponge nettoie le filigrane du Tigre Blanc. Bande-son Continuer la lecture#40jours #31 | le Grand Homme et le tigre blanc

#40jours #30 | tu avais envie de revenir

tu avais envie de revenir, quand durant toutes ces années tu prétendais le contraire. tu n’aimais pas l’air tiède qui te saisit à l’arrivée, ni les pierres. tu avais envie de revenir, parce que cette fois tu n’avais pas été à Bastia, tu l’avais bien vue du ciel, tu en avais retrouvé les grandes lignes — le rectangle impeccable de Continuer la lecture#40jours #30 | tu avais envie de revenir