#40 jours #31 | SVT Airport

Un jour, j’arriverai par avion. C’est vrai, la voiture c’est tous les jours, le train c’est une fois l’an. Mais l’avion… Pourquoi est-ce que je le prendrais seulement pour des grandes destinations ? Aéroports de Bordeaux, Marseille, Paris, Londres, Lisbonne, Tunis, Montréal… et pourquoi pas Sauveterre en avion de ligne ? La piste va être refaite en dur. Mille quatre cent dix Continuer la lecture#40 jours #31 | SVT Airport

#40jours #31 | Point de fuite

Le sommet d’une colline la nuit, vue fixe, longues secondes qui défilent sur les lumières d’une ville au creux d’une baie, à l’horizon la mer.  Derrière ce qu’on devine être le pare-brise d’une voiture, le regard d’un conducteur ou d’une conductrice, homme ou femme, accompagné ou pas, on ignore ; il suit la route, lente descente dans une obscurité presque totale, Continuer la lecture#40jours #31 | Point de fuite

#40jours #34 | tout va trop vite

Ces six frères et sœurs partis au cinéma, elle se retrouve seule dans sa chambre. Elle révise le bac. Dans leur appartement de La Marandinière, les parents discutent à coté, ils chuchotent on n’y arrivera pas, c’est trop dur, il faut qu’ils travaillent vite et payent une pension, la mère proteste, c’est trop tôt ils…mais le père coupe court, c’est Continuer la lecture#40jours #34 | tout va trop vite

#40jours #31 | rien du ciel

on avait pris la route vieille, on avançait dans la nuit muette — la chaleur frôlait les buissons — on ne devinait rien du ciel, tout baignait dans une même obscurité — on ne voyait pas les ravins sur les bords mais il y avait quand même le vertige — on ne voyait pas les arbres déracinés ni les rivières — on Continuer la lecture#40jours #31 | rien du ciel

#40. # 31. Rencontres de nuit.

Il tombe des trombes d’eau, on le voit descendre de sa voiture déjà imper mouillé s’arrêter à un  distributeur lumineux il relève la tête quelqu’un, qu’on ne voit pas doit lui parler, qui passe dans le cadre et lui tend un verre d’eau. Il mange et boit rapidement et file, trop vite, les lumières défilent portes fenêtres magasins déjà fermés, Continuer la lecture#40. # 31. Rencontres de nuit.

#40jours #31 | ville noire

Grande ville fractale. De lumière et d’ombre, alternances d’avancées et de creux, répétitions pulsées sans repos, inverse d’horizon. Surgissent des animaux monstrueux et protéiques enfantés par la nuit, des lignes dentelées, des masses suspendues. Le regard affranchi de sa timidité a la révélation d’un continent nouveau. La ville résout son problème de lux, se noie dans l’impression, immense ressenti. Les Continuer la lecture#40jours #31 | ville noire

#40jours #31 | Contre toute attente

La rue serpente lentement entre les façades aux revêtements colorés, volets clos et les murs en pierre de meulière chapeautés de lierres rampant qui protègent les jardins secrets de Montmartre. Les pavés glissant luisent dans la nuit sombre, leur surface granuleuse reflète l’étincelant éclairage des lampadaires, leurs boules incandescentes, constellation d’étoiles dans le firmament parisien. L’homme ralentit son allure effrayé Continuer la lecture#40jours #31 | Contre toute attente

#40jours #31 | plan-séquence

Raser. Une surface. Irrégulière. Matière. Spongiforme. Dure. Découpée. Fragments. Formes différentes. Accolées. Cerclées. Traits lisses. Séparateurs. Se reculer. Laisser. Voir. L’ensemble. Se glisser. Par le côté. Longer. Paroi. Haute. Se reculer. Encore. Plus loin. Vue. Degrés. Volée. Se rapprocher. Lentement. Emprunter. Mouvements. Saccadés. Monter. S’arrêter. Palier. Contre-plongée. Degrés. Volée plus grande. S’envoler. Suivre. En montant. Arriver. Tunnel. Végétal. S’enfoncer. Vers Continuer la lecture#40jours #31 | plan-séquence

#40jours #08 | 48°53’58.1″N 2°20’09.9″E

Message illisible sur l’écran bleuté du téléphone qui s’allume dans la pénombre. Je suis sur le chemin du retour pour rentrer à la maison. Ces signes que je ne perçois pas tout de suite dans leur contexte initial. Une suite de chiffres et de lettres incompréhensibles. Je mets du temps à en saisir le sens. 48°53’58.1″N 2°20’09.9″E. En-dessous, une heure Continuer la lecture#40jours #08 | 48°53’58.1″N 2°20’09.9″E

#40jours #02 | je sais tout

***19h15*** le soleil couchant baigne la façade du K282, Mercy Street, personne aux balcons, il fait encore trop chaud, l’immeuble semble fermé sur lui-même, stores baissés, ça ne fait rien moi je vois tout même l’intérieur des appartements inoccupés où par moment de la poussière s’effondre aux angles des murs, comme au rez-de-chaussée où trois appartements sur cinq sont vides. Continuer la lecture#40jours #02 | je sais tout