A propos de Elvire Dellas

N'aime pas en découdre avec la soude et l'encaustique. Préfère le caustique...

#40 jours #21 | Saluer comme la reine Elisabeth

Première résolution  : rejeter dans la nature un galet peint. Un galet justement prélevé dans la nature par une certaine Claire qui l’avait décoré avec des motifs de fleurs stylisés. Poster la photo sur le groupe facebook « LOTR 45-40-64 Mes galets voyageurs » et voir le voyage de ce galet du réel au virtuel, passer du concret à l’éther d’internet. Autre Continuer la lecture#40 jours #21 | Saluer comme la reine Elisabeth

#40jours #20 | donne la raiponce

Donne, ne donne jamais rien parce que donner c’est mourir à moitié. Donne ton envers, donne ton avers et renverse-toi. Donne tout ce qu’il y a en toi parce qu’on ne voit pas que tu n’as rien en toi. Ne donne plus rien, donne ton envers, donne ton avers, donne ta pile ou ta face, donne ta monnaie du pape Continuer la lecture#40jours #20 | donne la raiponce

#40 jours #19 | au pied de l’attente

Élise fait aussi un rectangle quand elle va chez le médecin. Elle entre dans ce grand rectangle des années 2010 qu’est la maison pluriprofessionnelle de santé d’Aurelcastel. Un bâtiment de bois et de verre. Il est enclavé aux abords de l’ex-RN10, juste en face de la médiathèque, de la gare, et à côté de l’ancien bâtiment d’Orange sur lequel trône Continuer la lecture#40 jours #19 | au pied de l’attente

#40jours #18 | circus navigation

Avant de rentrer chez elle, Élise s’est imaginée faire un petit tour, un petit crochet. Plutôt que partir au nord et à l’ouest par le chemin qui la sépare de la maison de Claudine à sa maison, elle décide de prendre au sud et à l’est avant de retourner at home. Et elle a des envies de Loir, c’est son Continuer la lecture#40jours #18 | circus navigation

#40jours #17 | à l’estran

Avec sa petite bille de Bretonne, Alice parlait le Riantécois, le Breton à l’accent qui chuinte. Proprette jusqu’au cul de ses casseroles en cuivre qu’elle n’utilisait pas, Alice avait payé sa maison en allant à la côte avec les palourdes qu’elle cueillait à la cuillère. Elle ne les crochetait pas comme tout le monde le fait maintenant, elle respectait l’estran Continuer la lecture#40jours #17 | à l’estran

#40 jours #16 | à Gâvres

Il y a les ports d’attache, les endroits où on s’amarre pour se mettre à écrire. A la campagne ou en ville ? Je dirais dans une rurbanité, dans ces zones périurbaines, ces zones périphériques où l’écriture n’est pas encore comprise mais elle est respectée pour ses valeurs humaines. Écrire à sa table, dans son salon, sur son ordinateur ou s’installer Continuer la lecture#40 jours #16 | à Gâvres

#40jours #15 | en attendant Anne

Elle ne sait pas trop quoi dire il faudrait qu’elle mâche ses mots mais elle en a marre de cette martre de ce poulbot patenté qui met Paris à ses pieds il faudrait lui arracher les pieds qu’elle se rende compte qu’elle pousse les pieds un peu loin bien trop loin de son corps qui ne s’accorde avec plus rien Continuer la lecture#40jours #15 | en attendant Anne

#40 jours #14bis | ce carnaval

Tu es parti par la cheminée du crématorium de Kerlétu. C’est bête mais ça m’a apaisée après tous ces jours d’intranquillité. C’était de la vaseline cette cérémonie. Une cérémonie d’adieux où tout le monde est tombé à la renverse, à commencer par Dominique Dupuis, cette violoniste de l’Acadie qui s’est démenée comme une diablesse pour que tout soit parfait. Il Continuer la lecture#40 jours #14bis | ce carnaval

#40 jours #14 | Ce qu’elle laisse

De sa vie à Riantec, il ne lui restait guère qu’une carte de visite dans son portefeuille et un trousseau de clés emprisonné dans l’entrée. La carte de visite était celle du garagiste, ATL Pneus, qui se trouvait à côté du cimetière, le Park Blei Mor où était une partie des cendres de Jean-Paul, dans le jardin du souvenir avec, Continuer la lecture#40 jours #14 | Ce qu’elle laisse

#40jours #13 | allons dormir à l’ouest

Bleu turquoise comme la bouteille d’eau de Seltz ? Non, bleu turquoise de la petite mer de Gâvres. C’est là qu’Élise allait tout le temps en vacances avant. C’est là que son père est mort et c’est là qu’Élise veut vivre. Et ça fait longtemps qu’elle n’a pas mis les pieds dans cette mer gris souris, gris turquoise, gris bleu ciel, Continuer la lecture#40jours #13 | allons dormir à l’ouest