#40 jours #39 | en car et traverser ou sans 4L

L’autocar des vendredis, un Citroën rouge et blanc que nous prenions avec elle porte Maillot — j’aime ces roues de car ou de tracteur qui sont aux roues de voiture ce que le cheval de trait est au cheval de course. Comment te retrouvions nous ? tu venais nous chercher à la sortie de l’école ? Elle avait des cabas pleins, chouquettes, Continuer la lecture#40 jours #39 | en car et traverser ou sans 4L

#40 jours #33 | (pas de titre)

La maison d’arrêt salle d’attente à expulsion, elle y travaille, elle s’occupe des papiers pour eux.Trois resquilles dans le train et c’est bon. On les arrête pour les expulser plus facilement. C’est son travail, Elle sait. Tu l’écoutes. Inquiétude? Effroi. La fouille à la couleur quand tu passes, eux sous les affiches de la gare qui arbore les peaux Pantone. Continuer la lecture#40 jours #33 | (pas de titre)

#40jours #20 | m’appelle & habite

Donne cours espagnol apprendre essentiel jeux musique transmettre : je m’appelle Gloria, allée de Chambord Donne soins attention infirmière confidente aide aide donne donne : je m’appelle Emilie, avenue Louis Cordelet Donne livres informatique collectionneur bricoleur ignorant savant : je m’appelle Jean-Louis, boulevard Bobby Sands Donne rendez-vous aide déclaration facture lettre recommandation aide donne : je m’appelle Alexandre, chemin des Fontenelles Donne seconde vie Continuer la lecture#40jours #20 | m’appelle & habite

#40 jours # 21 | Portail national

Descendre la rivière en barque, passer dans toutes les voies de navigation annexes, remonter dans chaque bief, et ce faisant, déverser de la poudre colorée, rouge, rose, orange, jaune, etc. C’est selon. Quand la couleur est stabilisée dans tout le réseau d’eau, redescendre la rivière et repasser dans tous les canaux avec une caméra 360°. On publie les images en Continuer la lecture#40 jours # 21 | Portail national

#40 jours #20 | sur la photo

Et finalement qu’est-ce que ça donne ? Ça donne ça. Tu vois mal sur la photo mais en vrai ça donne. Ça donne vraiment. Bien. On s’est assez battues pour ça. On en a donné des heures. Maintenant on l’a ouverte cette brèche. Ça donne pas sur la mer mais tout comme. Ça donne de l’autre côté. Ça donne ici. Et Continuer la lecture#40 jours #20 | sur la photo

#40jours #15 | se méfier de quoi

c’est quoi ce fait se fait là s’est fait là ça a été fait et c’est là ici placé ça s’est placé ici on l’a placé mis ici c’est un fait ça fait un fait on a pu le faire on n’a pas pu y échapper à ce fait on n’y échappera pas ce fait est là on n’y échappera Continuer la lecture#40jours #15 | se méfier de quoi

#40 jours #12 | Arpenter l’intervalle

En sortant de chez soi, brusque changement d’air, choc thermique et sonore, les oiseaux chuchotent dans les branches des arbres, les voisins pépient aux fenêtres de leur appartement, le vent souffle dans les branchages encore verts, l’air est encore frais malgré le soleil. Un verre à Cognac est resté toute la nuit sur la table basse de la minuscule terrasse Continuer la lecture#40 jours #12 | Arpenter l’intervalle

#40jours #10 | à Colombes-les-Vallées elle chantait

“Le Rassemblement national (RN) réalise une percée historique en faisant élire 89 députés dans cette nouvelle Assemblée et devient, hors coalition, le parti d’opposition qui compte le plus d’élus. Pour la première fois lors d’un scrutin majoritaire sous la Ve République, le parti d’extrême droite dépasse aussi largement le seuil des quinze députés nécessaires à la constitution d’un groupe parlementaire, Continuer la lecture#40jours #10 | à Colombes-les-Vallées elle chantait

#40jours #04 | confettis du quotidien

Sol. Si seulement. Lumière rasante, abrasive sur le bitume gris fer, gris parle, tout en nuances et traces de pas, salissures, le gris se fonce, se fronce, vite, vite, se plisse et s’épaissit, matière changeante, gluante et souple, rigide ou sèche, ancienne ou plus récente, difficile de voir la différence dans ce mélange des genres, tons sur tons, la frontière Continuer la lecture#40jours #04 | confettis du quotidien

#40 jours #03 | Les Gaboriau

Qui connaît Émile Gaboriau ? Qui l’a lu ? Quel livre ? L’Affaire Lerouge, son plus célèbre ? Le Chantage ? Les Gens de bureau, La Vie infernale ou La Disparition ? Non ? C’est qu’on ne lit plus beaucoup Gaboriau. D’ailleurs, moi-même… Qui se souvient de Gaboriau ? À Saujon, où il est né là en 1832, c’est la célébrité locale, et comme il a écrit des Continuer la lecture#40 jours #03 | Les Gaboriau