#40jours #38 | un voyage en Pologne

Il nous attendait à l’aéroport dans le salon des premières classes, il s’y était introduit sans justificatif, il entrait là où ses pas le menaient; il n’aimait pas les lieux réservés, ni les frontières. En me voyant il avait souri: laisse, je dois y arriver seul! Et saisissant le pommeau de sa canne il s’était relevé pour m’étreindre. Il n’y Continuer la lecture#40jours #38 | un voyage en Pologne

#40jours #10 | à Colombes-les-Vallées elle chantait

“Le Rassemblement national (RN) réalise une percée historique en faisant élire 89 députés dans cette nouvelle Assemblée et devient, hors coalition, le parti d’opposition qui compte le plus d’élus. Pour la première fois lors d’un scrutin majoritaire sous la Ve République, le parti d’extrême droite dépasse aussi largement le seuil des quinze députés nécessaires à la constitution d’un groupe parlementaire, Continuer la lecture#40jours #10 | à Colombes-les-Vallées elle chantait

autobiographies #03 | Strange Fruit

Quand il est parti j’ai connu un arbre et je l’ai aimé. Dans mes bras qui n’en menaient pas large, j’ai serré le vieil arbre;  sa peau contre ma joue, et son odeur je l’ai connue. Cet arbre qui se dressait au carrefour de la forêt où je marchais chaque jour, il était là qui ne demandait rien. Comme poser Continuer la lectureautobiographies #03 | Strange Fruit

P#2 Des noms

Nom de famille, non de jeune fille ; non ; nom d’usage, double nom, nom de la mère, nom du père, au nom du père, amen, pas amène ; de père inconnu, viol, inceste, non, non, et non ; c’est le facteur ; pas reconnu, nom de la mère, pas le nom du père, un seul nom ; crénom de nom, sans famille, sans nom, soldat Continuer la lectureP#2 Des noms

La surface

C’est cela qui me revient, en premier, c’est une dernière fois. Les cheveux humides mais le vent du printemps sèche rapidement, il fait jour, il y a des promesses dans l’air. Pas de gêne, c’est la fin, on se réconcilie du coin de l’œil avec les garçons qui nous succèdent. Eux, ils s’entraînent à la compétition. Filles et garçons séparés. Continuer la lectureLa surface

ESPACES INFINIS.

Elle aurait pu tourner tout ça indéfiniment, ressasser. Le désastre. Pas de répit, pas de bouton pause. Elle aurait dû lui parler, l’écouter plus, comprendre avant. Parti si jeune de la maison, il dira “Je ne voulais pas la perdre” plus tard il dira à ses enfants chez nous on ne divorce pas. Et tout cela lui est venu aux Continuer la lectureESPACES INFINIS.