En attendant Marcel | #gestes&usages #enfances #lire&dire – 5

17022024 Un coup de fil de maman, et voilà que les cartes sont encore rebattues. Marcel n’est pas né à Saint-Georges-des-Agoûts, mais à Semoussac. Le nom du hameau lui échappe, ça lui reviendra. — C’est pas à Flérac ? — Non. Ça c’est quand le grand-père quand est arrivé, qu’il a été envoyé chez sa sœur. Mais côté Saint-Georges. Le village Continuer la lectureEn attendant Marcel | #gestes&usages #enfances #lire&dire – 5

#enfances #08 | jeux d’enfance

Les jeux de mon enfance étaient des moments simples . Il y avait ceux de l’école et ceux de la maison. A l’école, avec les autres enfants, je jouais à la corde à sauter, la marelle, à la balle au prisonnier ou à « 1 2 3 soleil » pendant la récréation. Puis, il y avait les jeux de la maison regroupés Continuer la lecture#enfances #08 | jeux d’enfance

#enfances #09 | Chambre d’enfance

J’aimais davantage la vue que la pièce elle-même. Le lieu était simple, deux mètres sur trois. Il y avait avec un bureau de bois sur des tréteaux et un tabouret aux pieds émaillés de blancs dont le plateau tournait. Sur le mur, au-dessus était fixée une bibliothèque artisanale faite du même bois que la planche du bureau. J’avais un tourne-disque Continuer la lecture#enfances #09 | Chambre d’enfance

#enfances #09 | Les mélanger les chambres

Les mélanger les chambres en un lieu parfois inquiétant, parfois réjouissant où toujours il y avait des murs, des portes et un lit. Pour ranger pyjamas ou chemises de nuit il y avait sur l’oreiller une housse en tissu avec les mots « jolis songes » brodés de volutes de fleurs colorées. Le matin il fallait faire son lit ranger son pyjama Continuer la lecture#enfances #09 | Les mélanger les chambres

En attendant… les vacances | #enfances #lire&dire #hors-série

23122023 || En attendant… je n’oublie pas le Mur de la maison sous l’espèce du biotope. Le crépi projeté fin comme un désert de dunes, un paysage de lune. Essayons une autre dimension. Changeons d’espace, de temps. || En attendant… le nez dans le dernier Nasio. Dix histoires de vie, de souffrance et d’amour. Où je retiens d’abord ce mot Continuer la lectureEn attendant… les vacances | #enfances #lire&dire #hors-série

#enfances #08 | Marx, le mortier et la petite robe blanche

Je ne sais pas jouer aux billes, pas bien, j’aime assez la couleur, il y a des noms différents, en fonction de la taille, en fonction des incrustations, les agate ça vaut rien, ça vous regarde pourtant même la nuit avec des yeux jaunes de chat, ça fait tic tic dans le sac, tic tic tic, les billes cliquètent, j’apprends Continuer la lecture#enfances #08 | Marx, le mortier et la petite robe blanche

#enfances #09 I Brique chaude pour chambre froide

Dans la pièce très froide, sans chauffage, une chambre sans fioriture, cuvette et broc d’un côté, leur céramique un peu ébréchée, armoire dans le fond, austère, droite, c’est là que le lit prend toute la place mais calé à gauche contre le mur. Le lit haut, ses montants effilés en bois foncé, et ses épaisseurs d’édredon qui masquent les draps Continuer la lecture#enfances #09 I Brique chaude pour chambre froide

#enfances #08 I Ma mère au sourire si doux

Ma mère est une personne sérieuse. Ma mère ne joue pas aux jeux de société. Tout au plus pendant les vacances d’été, le soir, après une journée de plage et de promenade, après le dîner simple de crudités ou de poissons frits que peut-être mon père a péchés (parce que les vacances, quand même, ce n’est pas fait pour passer Continuer la lecture#enfances #08 I Ma mère au sourire si doux

#enfances #09 | La cathédrale de dents

Il y a le lit et tout ce qu’il faut, l’oreiller, la lucarne – la lucarne, c’est pour grimper sur le toit en chausson, parce que la nuit ça ne glisse pas, même quand il pleut, c’est comme ça la nuit – il y a le bois qui craque et qui couine – ça couine parce que dedans, c’est peuplé, Continuer la lecture#enfances #09 | La cathédrale de dents