QUELQU’UN_QUELQUE CHOSE

QUELQU’UN

QUELQU’UN chuchote quelque chose à QUELQU’UN c’est quelque part c’est quelques fois ce n’est pas n’importe qui ce n’est pas n’importe quoi c’est QUELQU’UN c’est quelque chose c’est une chose qui arrive ce n’est pas n’importe quand ce n’est pas n’importe où c’est quelque part c’est sur un banc ou sur une chaise ça se passe sur un banc ou sur une chaise oui mais sur une chaise ou sur banc bah disons sur une chaise ou bien sur un banc ça n’a pas d’importance ça arrive c’est une chose qui arrive ça se voit tous les jours dans les autobus dans les appartements dans les entrepôts et dans les usines QUELQU’UN a quelque chose à dire à QUELQU’UN QUELQU’UN chuchote des choses à QUELQU’UN s’échoue auprès de QUELQU’UN puis chuchote dans l’oreille de QUELQU’UN quelque chose d’important ça ne peut être qu’une chose d’importance c’est quelque part dans un autobus ou dans un entrepôt ou dans une usine un appartement ça pourrait arriver n’importe où dans une cuisine ou une cafétéria ça arrive dans une cuisine ou dans une cafétéria QUELQU’UN entre dans une cuisine ou dans une cafétéria ça arrive n’importe quand de nuit ou de jour ça n’a pas d’importance QUELQU’UN prend place à côté de QUELQU’UN sur une chaise ou sur un banc QUELQU’UN se penche sur QUELQU’UN colle ses lèvres à l’oreille de QUELQU’UN ne prêtant d’abord pas attention à QUELQU’UN comme si QUELQU’UN n »attendait pas QUELQU’UN comme si QUELQU’UN ne s’attendait pas que QUELQU’UN un homme ou une femme ça n’a pas d’importance entre ainsi dans la cuisine ou dans la cafétéria prenne place sur une chaise ou un banc à côté de QUELQU’UN puis chuchote à QUELQU’UN quelque chose d’important de sorte que quelque chose d’important vit dans l’oreille de QUELQU’UN de sorte que maintenant QUELQU’UN a quelque chose dans l’oreille une chose importante de sorte que ça grésille un peu maintenant dans l’oreille de QUELQU’UN ça doit être important ça ne peut qu’être important c’est important c’est vite dit c’est chuchoté c’est en vie dans l’oreille de QUELQU’UN ça grésille encore un peu puis ça finit

QUELQUE CHOSE

/ des fois je dis QUELQUE CHOSE à quelqu’un / je me lève de table et je dis QUELQUE CHOSE / j’arrête de mâcher mes légumes je me lève de table me dirige vers quelqu’un je me penche vers son oreille et je dis QUELQUE CHOSE c’est pour quelqu’un ce n’est pour personne d’autre / je n’hésite pas un instant je pose mes couverts je déglutis mes légumes je ne réfléchis pas une seconde je me lève de table c’est devant tout le monde me dirige vers quelqu’un résolument vers quelqu’un j’ai des choses à lui dire je me penche vers lui mes lèvres touchent un peu son oreille il arrête de mâcher et je dis QUELQUE CHOSE c’est à voix ultra basse c’est pour quelqu’un c’est une chose d’importance ce n’est que pour lui personne d’autre n’entend / je relève les yeux je regarde quelqu’un je ne me pose pas de question je ne termine pas mon assiette ça ne peut pas attendre je me lève de table passe derrière quelqu’un d’autre je déglutis mes légumes en marchant je ne pense pas à ce que je vais dire c’est ostensible c’est devant tout le monde c’est devant vera kratochvilova je rejoins quelqu’un quelque part à l’autre bout de la table je suis résolu à dire QUELQUE CHOSE c’est à quelqu’un je me penche vers lui je lui touche l’épaule mes lèvres touchent son oreille j’attire son attention il arrête de rire il arrête de mâcher il écoute résolument et je reste debout je dis quelque chose résolument à quelqu’un lui confie QULQUE CHOSE c’est à voix ultra basse ni vera kratochvilova ni olga bouchouchkieva n’entendent c’est QUELQUE CHOSE pour quelqu’un uniquement pour quelqu’un ça ne regarde que lui ça doit être important il fait oui de la tête il s’essuie alors la commissure des lèvres il dit je m’excuse à ses voisines de table personne ne sait ce qu’il vient d’entendre il quitte alors la table résolument il se rend quelque part / ça se passe quelque part dans une cantine ou dans une cafétéria je relève les yeux j’ai QUELQUE CHOSE à dire c’est à quelqu’un c’est un homme il est assis à l’autre bout de la table il déjeune à l’autre bout de la table je n’hésite alors pas je ne tiens compte ni de vera kratochvilova ni d’olga bouchouchkieva ses voisines de table je ne termine pas mon assiette je me lève de table je me fiche complètement des propos de roskov des remarques de roskov c’est une urgence je déglutis mes légumes je m’essuie la commissure des lèvres je me lève brusquement de table je repousse ma chaise c’est devant tout le monde je ne quitte plus quelqu’un des yeux c’est ostensible je me dirige vers quelqu’un résolument j’ai QUELQUE CHOSE à lui dire c’est évident je déglutis mes légumes tout en marchant tout en pensant à quelque chose c’est évident c’est devant quelqu’un et quelqu’un d’autre et devant quelqu’un d’autre c’est devant dix quelqu’un et dix quelqu’un d’autre ça se passe quelque part dans une cantine ou dans une cafétéria devant dix quelqu’un et dix quelqu’un d’autre je me lève de table et je vais vers quelqu’un j’ai QUELQUE CHOSE à dire c’est à quelqu’un pas à quelqu’un d’autre c’est à propos de QUELQUE CHOSE c’est à propos d’une urgence je me penche alors sur quelqu’un et je lui dis QUELQUE CHOSE il fait oui de la tête puis dit oui bien sûr il s’essuie alors la commissures des lèvres ne termine pas son assiette il dit excusez-moi à vera kratochvilava il dit excusez-moi à olga bouchochkieva puis se lève de table il se rend quelque part résolument il dit j’ai QUELQUE CHOSE à faire il sort alors de cantine ou de cafétéria il va quelque part il ne dit pas où il y va puis je m’installe à table je dis puis-je et je m’installe à table c’est à la place de quelqu’un c’est entre vera kratochvilova et olga bouchouchkieva ses voisines de table ensuite je termine l’assiette le repas de quelqu’un je termine sa viande puis ses légumes c’est prendre la place de quelqu’un c’est s’inviter à table c’est converser avec quelqu’un c’est à propos de QUELQUE CHOSE mais de QUELQUE CHOSE d’autre pas de QUELQUE CHOSE / QUELQUE CHOSE c’était pour quelqu’un maintenant c’est QUELQUE CHOSE d’autre c’est pour vera kratochvilova puis olga bouchouchkieva mes voisines de table puis pour vera kratochvilova et olga bouchchkieva c’est QUELQUE CHOSE d’autre résolument / ça dure un temps puis c’est fini je termine la viande de quelqu’un puis je quitte la table / voilà / c’est ainsi /

A propos de Vincent Tholomé

auteur performeur . ayant réussi à se lever aujourd'hui . à revêtir un t-shirt kaki et un pantalon brun . à descendre l'escalier . à faire chauffer de l'eau . à prendre un café noir . à patienter un peu avant de se mettre au travail . parce que des fois ça travaille un auteur performeur . ça écrit des livres . ça performe sur scène ou dans les rues . des fois seul . des fois en duos . des fois chez soi . des fois à l'étranger . sinon : ça boit . ça respire . ça dort beaucoup . ça procrastine . ça pense vivre jusqu'à cent ans . ça s'inquiète des haricots qui ne poussent pas . ça a même depuis peu une chaîne vidéo sur youtube . ça y laisse des traces . des brouillons de choses . comme des notes de travail . bref : c'est comme tout le monde quoi . sinon, pour les curieux et curieuses, on peut voir et entendre sur le web des choses comme celles-ci : - https://www.dailymotion.com/video/xb9cwe - https://www.youtube.com/watch?v=P3wrDLbxvgw - https://www.cequisecret.net/node/356 voilà voilou . c'est tout pour aujourd'hui .

13 commentaires à propos de “QUELQU’UN_QUELQUE CHOSE”

  1. c’est un parpaing de phrases . un second parpaing . ça pourrait faire série . un parpaing de QUELQU’UN . puis un parpaing de QUELQUE CHOSE . puis un parpaing de QUELQUE PART . on verra . ça suivra l’inspiration . ça se fera durant l’été . ou ça ne se fera pas . on verra . belle fin d’après-midi à toutes et à tous .

  2. J’aime bien ce quelqu’un ce quelque chose d’important qui reste dans l’oreille de quelqu’un et qui grésille

    • oui ! tant que ça grésille un peu, on n’oublie pas, mais dès que ça s’arrête, zou !, tout passe à la trappe ! merci de ta lecture, Béatrice !

  3. Ecouté en même temps que lu, mes yeux ont grésillé aussi et peut-être est-ce mes yeux qui ont écouté et mes oreilles qui ont lu, je ne sais plus, tu es un sacré grésilleur!

  4. Ah ! je viens d’écouter le morceau mentionné par Claude, oui, quelle angoisse ! Angoisse d’être détenteur « dans l’oreille » de quelque chose d’important ! Pourvu que ça ne finisse pas !